Pass Patrimoine 600 monuments 2022 page
13188

8 châteaux à explorer en Auvergne-Rhône-Alpes

Étendue entre la chaîne de volcans, les cimes alpines, les cépages du Beaujolais et les champs de lavande, la région Auvergne-Rhône-Alpes est à nulle autre pareille. Ses superbes paysages et son patrimoine riche et varié font sa réputation. Plus de 260 sites classés retracent la longue histoire des différentes provinces qui composent la région. 

De la forteresse médiévale nichée dans la montagne à la demeure romantique au bord d’un lac, laissez-vous embarquer pour un tour des châteaux d’Auvergne-Rhône-Alpes !

 

Le château de Montréal en Ardèche 

Situé au cœur du Vivarais historique, non loin du site somptueux des gorges de l’Ardèche, le château de Montréal tient son nom du latin Mons Regalis, mont royal. Il se dresse à près de 300 mètres d’altitude, au-dessus de la vallée de Largentière. 

Montréal a appartenu à plusieurs familles de la noblesse ardéchoise qui l’ont modifié au fil des siècles. L’élément le plus ancien, qui fait son originalité, est assurément son donjon roman du XIIe siècle. Le château, quant à lui, date du XIIIe siècle. Sa silhouette est rehaussée par de superbes décors Renaissance.

L’histoire chaotique du Vivarais n’a pas épargné le château de Montréal au cours des siècles. La forteresse est finalement rachetée au début des années 2000 par Hubert Fenestrier, qui la restaure seul. Il y ouvre des ateliers pédagogiques qui plongent les visiteurs dans le quotidien du Moyen Âge, pour le bonheur des grands et des petits

Préparez votre visite au château de Montréal

Le château de Montréal

Le château de Montrottier en Haute-Savoie

Au pied des Aravis, tout près du lac d’Annecy, le château de Montrottier a longtemps été un point stratégique pour le duché de Savoie : à la croisée des routes d’Annecy et de Genève. Articulé autour d’un fier et imposant donjon du XVe siècle, le château abrite également des éléments plus anciens, comme la tour des Religieuses qui date du XIIIe siècle. Le duc Amédée VIII de Savoie, ainsi que de puissantes familles du duché y ont résidé, donnant à Montrottier le prestige d’un lieu de pouvoir

Ce qui fait sans conteste la renommée de ce beau château est son impressionnante collection d’objets, de toutes les époques et des quatre coins du monde, rassemblés dans des cabinets de curiosités. Épées de samouraï, faïences, masques africains et objets d’art ravivent le regard et transportent dans un long voyage exotique !

Pour visiter le château de Montrottier

Le château de Montrottier

Le château de Corcelles dans le Rhône

Aux confins du département du Rhône, sur l’ancienne frontière entre le royaume de France et son éternel rival, le duché de Bourgogne, se dresse la noble silhouette du château de Corcelles. Sur les ruines d’une forteresse carolingienne, le château est construit au XVe siècle, époque charnière entre le Moyen Âge et la Renaissance. Il s'apparente tantôt à un château-fort, tantôt à une demeure de plaisance. Les riches familles qui l’ont habité au cours des XVIe et XVIIe siècle l’ont embelli et modifié, pour qu’il prenne finalement l’aspect d’un confortable château de famille. 

S’il brille par son architecture, le château de Corcelles est également connu pour son activité viticole au cœur du Beaujolais. Le domaine de Corcelles compte 94 hectares de vignes qui produisent des Beaujolais, des Beaujolais-Villages, du Bourgogne Blanc et du Brouilly. Il possède notamment un remarquable chai, long de 60 mètres et bâti au XVIIe siècle.

Réservez votre visite au château de Corcelles

 Le château de Corcelles

Le château d'Anjony dans le Cantal

Niché au cœur du Cantal et des monts d’Auvergne, le château d’Anjony est construit en 1430 par Louis d’Anjony, compagnon d’armes de Jeanne d’Arc et de Charles VII. Jusqu’au XVIIe siècle, le château est en constante guerre de voisinage avec celui de Tournemire, situé à moins d’un kilomètre. Anjony traverse la période troublée de la Révolution française sans encombre. Il est, depuis le XVe siècle et aujourd'hui encore, habité par la même famille, ce qui en fait une demeure hors du temps. 

Bâti sur le plan d’une forteresse médiévale et flanqué de hautes tours, le château dévoile aussi des pièces richement meublées. Sa chapelle, décorée de fresques, abrite une vierge noire, Notre-Dame d’Anjony. La beauté des tapisseries rivalise avec la délicatesse des plafonds à la française. 

Découvrez le château d'Anjony

 Le château d'Anjony

Le château de Saint-Saturnin dans le Puy-de-Dôme

Entre Clermont-Ferrand et Issoire, au pied de la chaîne des Puys, se trouve le charmant village de Saint-Saturnin, surplombé par sa puissante forteresse. Construite au XIIIe siècle par l’influente famille de La Tour d’Auvergne, cette bâtisse est embellie et agrandie à la Renaissance, puis au XVIIe siècle. Ses superbes jardins et ses pièces richement parées, en font une demeure seigneuriale accueillante. 

Le château de Saint-Saturnin subit les dommages de la Révolution française. Puis, il est laissé dans un quasi-abandon au XIXe siècle avant d’être repris en main, restauré et habité par de nouveaux propriétaires à la fin du XXe siècle. Visites et séjours permettent d’entretenir le château, mais également de faire découvrir aux curieux, la vie des comtes d’Auvergne au Moyen Âge et à la Renaissance.

Préparez votre visite au château de Saint-Saturnin

 

Le château de Pupetières en Isère

Dans un cadre enchanteur, tout près du lac de Paladru, le château de Pupetières dévoile sa silhouette étonnante, typique du Moyen Âge et du néogothique. Fondé par la famille dauphinoise de Virieu au XIIIe siècle, qui l’habite jusqu’à la Révolution française, Pupetières est le berceau de personnalités politiques d’envergure. François-Henri de Virieu, notamment, participe à la rédaction de la Déclaration des Droits de l’Homme en 1789.

Hélas, le château est brûlé et partiellement détruit au cours de la Révolution. Ses ruines romantiques inspirent à Lamartine son poème Le Vallon. 

L’histoire de Pupetières ne s’arrête pas là. Les descendants de la famille de Virieu demandent en 1860 au célèbre architecte Viollet-le-Duc de restaurer la demeure familiale. Ce dernier s’attache à reconstituer l’aspect gothique du château tout en y ajoutant des éléments caractéristiques, comme sa toiture particulière. Plus de 45 modèles de tuiles vernissées composent un dessin polychrome remarquable, qui fait de Pupetières un monument incontournable du Dauphiné. 

Pour visiter le château de Pupetières

 Le château de Pupetières

Le château d'Aulan dans la Drôme

Dominant la vallée du Toulourenc depuis son promontoire rocheux, à la frontière entre les Alpes et la Provence, le château d’Aulan est un véritable joyau des Baronnies. Construit au XIIe siècle pour faire partie d’une ligne défensive, il perd peu à peu ses fonctions militaires pour devenir une demeure seigneuriale. Il est saccagé à la Révolution française

La famille de Suarez le fait reconstruire au XIXe siècle dans un style empreint de néogothique. Arthur de Suarez, maire d’Aulan, ancre particulièrement le château dans son territoire, en développant l’activité agricole autour d’Aulan. 

À nouveau détruit pendant la Première Guerre mondiale, le château est repris dans les années 1930 par le comte Charles de Suarez d’Aulan. Il le restaure pour en faire un lieu de conservation des souvenirs familiaux : objets d’art, mobilier et décoration retracent l’histoire des Suarez. Vous pourrez admirer ces souvenirs en visitant le château. 

Réservez votre visite au château d'Aulan

 Le château d'Aulan

La forteresse de Saint-Vidal en Haute-Loire

L’histoire de la forteresse de Saint-Vidal ressemble fort à un roman de cape et d’épée. Sa construction commence au XIe siècle. Elle est ensuite rachetée par la famille de La Tour au XVIe siècle, qui la remet au goût de la Renaissance. Saint-Vidal devient une place forte pendant les guerres de Religion. Face à l'influence grandissante de la famille de La Tour, Richelieu fait démanteler la forteresse.

Le château traverse ensuite la Révolution française et passe de famille en famille avant d’être acquis par Vianney Audemard d’Alançon en 2012. Ce dernier a choisi Saint-Vidal pour mener à bien un projet ambitieux. Après avoir restauré le château, il entreprend d’y organiser des visites immersives et des spectacles qui retracent les péripéties de Saint-Vidal au cours de l’histoire. Il réussit ainsi le pari de redonner vie à cette forteresse millénaire

Pour découvrir la forteresse de Saint-Vidal

 
Explorez gratuitement plus de 650 merveilles du patrimoine français et belge pendant 1 an avec le Pass Patrimoine !

 

Tags: