La Prophétie d'Amboise - mega-banner - 2

5 châteaux pour petits et grands

Alors que les vacances de printemps arrivent, nous vous proposons de mettre à profit cette période pour explorer les châteaux en famille.

Nous en avons sélectionné 5 situés à moins de 2 heures de la capitale, venez découvrir leur histoire et leurs secrets !

  • Chasse aux trésors au Château de Condé @ Aymeri de Rochefort
  • Façade du Château de Condé © Cambon
  • Chasse aux trésors au Château de Condé © Cambon
  • Le Grand Salon est ses peintures monumentales d'Oudry © Aymeri de Rochefort
  • Le Château de Condé et les côteaux champenois © Aymeri de Rochefort
  • Enfants mousquetaires au Château de Condé © Aymeri de Rochefort
  • Chambre de Richelieu au Château de Condé © Aymeri de Rochefort
  • Salon Servandoni au Château de Condé © Aymeri de Rochefort

Le Château de Condé

Berceau des princes de Condé, ce château est situé sur la route du champagne, à 1h30 de Paris. Il possède une architecture, des décors et une histoire hors du commun.

Érigé au Moyen Âge, sur une zone occupée depuis l’Antiquité, le château de Condé est profondément agrandi à la Renaissance. De cette période il conserve encore sa gracieuse silhouette, miraculeusement rescapée des guerres successives qui secouent la région au cours des siècles.

Grâce au goût assuré de ses propriétaires successifs le château possède des décors remarquables exécutés par les plus grands peintres des XVIIe et XVIIIe siècles : Watteau, Boucher, Servandoni ou encore Oudry dont les toiles monumentales du Grand Salon constituent un ensemble exceptionnel.

Ses murs ont également vu défiler de nombreux personnages historiques majeurs : Louis de Bourbon, premier prince de Condé et chef du camp protestant pendant les Guerres de Religion, mais également Richelieu, Mazarin, Jean de la Fontaine ou le prince Eugène.

Après une découverte ludique et pédagogique des chambres, des salons des grands appartements et de leurs secrets, dont un miroir magique, les visiteurs sont invités à poursuivre leurs aventures dans le parc. Sur les traces des personnages historiques ayant vécu en ce lieu, petits et grands participent à des jeux de pistes et des chasses aux trésors proposés tous les après-midis par la famille de Rochefort, propriétaire du château depuis 1983.

Pour en savoir plus sur le Château de Condé suivez ce lien.

  • Le château de Thoiry © Philippe Berdalle
  • Le solstice d'été au château de Thoiry © De la Panouse
  • Le Salon de musique du château de Thoiry © Akarikurosaki
  • Lions dans le parc animalier du château de Thoiry © Guillaume Cattiaux

Le Château de Thoiry

Bijou d’architecture du XVIe siècle, érigé par le célèbre architecte Philibert Delorme en 1559, le château de Thoiry est situé dans les Yvelines, à 1h de Paris.

Conçu comme le pivot d’un immense cadran solaire dont les allées du parc seraient les rayons, ce château est le reflet de la culture humaniste de l’époque. Il s’inscrit ainsi dans le cycle solaire, et son centre est traversé deux fois par an, lors des solstices, par les rayons de l’astre du jour, à son lever et à son coucher.

Les proportions de son vestibule central, calculées d’après le fameux nombre d’or, sont les mêmes que celles de la chambre funéraire de la pyramide de Khéops en Egypte.

Plusieurs familles se sont succédées dans cette demeure, apportant des collections éclectiques au château.

C’est en 1968 que le comte Paul de la Panouse décide de créer dans le domaine un parc animalier qui fait aujourd’hui sa renommée.

Pour en savoir plus sur le château de Thoiry suivez ce lien.

  • Cour d'honneur du château de Champs-sur-Marne © Ludovic Fortin / CMN
  • Grand Salon du château de Champs-sur-Marne © Jean-Pierre Delagarde / CMN
  • Façade sur jardin du château de Champs-sur-Marne 0169 Stephane PERES
  • Cabinet Camaïeu du château de Champs-sur-Marne © Jean-Pierre Delagarde / CMN
  • Les jardins à la françaises du château de Champs-sur-Marne © Ludovic Fortin / CMN
  • Salon Chinois du château de Champs-sur-Marne © Jean-Pierre Delagarde / CMN

Le Château de Champs-sur-Marne

Illustration du style architectural classique, le château de Champs-sur-Marne, en Seine-et-Marne, est l’un des plus beaux exemples de demeures de plaisance édifiées au XVIIIe siècle par les financiers proches du pouvoir royal.

Ses décors rocailles, comme ses chinoiseries et son ameublement par les plus grands ébénistes commandités par les propriétaires successifs, dont la princesse de Conti, font sa richesse et sa renommée.

Après un XIXe siècle chaotique, le domaine est repris en main en 1895 par la famille Cahen d’Anvers. Ils y reçoivent les plus grands noms de leur époque dont Marcel Proust, Isadora Duncan ou encore Alphonse XIII d’Espagne.

En 1922, le marquis Cahen d’Anvers fait don de sa demeure à l’Etat français. Les présidents de la République de la IIIe, IVe et Ve République accueillent, dès lors, en ce lieu, les chefs d’états étrangers qu’ils veulent honorer.

Il est aujourd’hui ouvert à la visite par le Centre des Monuments Nationaux. Des visites insolites permettent de découvrir les dessous de la vie du château, des sous-sols aux combles. Un livret de visite a également été spécialement conçu pour les enfants.

Pour en savoir plus sur le château de Champs-sur-Marne, suivez ce lien.

  • Façade du château de Breteuil © Neokeitaro
  • Automates au château de Breteuil © Gilles Messian
  • Le château de Breteuil © Gilles Messian
  • Cuisines du château de Breteuil © Gilles Messian
  • Représentation de la rencontre entre le baron Henri de Breteuil, le Prince de Galles et Léon Gambetta nau château de Breteuil © Gilles Messian

Le Château de Breteuil

Élevé au XVIIe siècle sur un ancien château fort, le château de Breteuil, dans les Yvelines, recrée aujourd’hui l’univers des contes de Charles Perrault.

Il est la propriété de la famille de Breteuil dont les membres occupent des postes importants sous tous les régimes du XVIIe au XIXe siècle. Le château voit également grandir Gabrielle Emilie de Breteuil, future Madame du Châtelet, première grande femme scientifique du XVIIIe siècle et muse de Voltaire dont elle partage la vie 15 ans durant. Une partie de ses collections lui rend hommage.

Au début du XXe siècle, le baron Henri de Breteuil, intime du Prince de Galles et de Léon Gambetta, fait rencontrer ces deux hommes en ce lieu pour jeter les bases de l’Entente Cordiale entre la France et l’Empire Britannique.

Toujours habité par la même famille le château est ouvert au public depuis 1967. Les visiteurs y sont accueillis par des statues de cire, réalisées par les ateliers du musée Grévin, qui retracent la vie du château. Des automates représentent quant à eux des épisodes tirés des Contes de Charles Perrault pour replonger petits et grands dans ces univers féériques.

Pour en savoir plus sur le château de Breteuil, suivez ce lien.

  • Le château de Chantilly et son domaine vus du ciel © Pierre Alain Bandinelli
  • La bibliothèque du château de Chantilly © Geobert Quach
  • Le château de Chantilly
  • Galerie des tableaux au château de Chantilly
  • Façade du château de Chantilly
  • Chambre de Monsieur le Prince au château de Chantiilly © Gilles Messian

Le château de Chantilly

Situé dans l’Oise, sur la route historique menant de Paris à Senlis, le château de Chantilly existe depuis le Moyen âge. D’abord château fort, il est transformé en demeure de plaisance à la Renaissance, sous le patronage d’une des familles les plus importantes du royaume, les Montmorency.

Par le jeu des alliances, le château entre dans la famille de Condé en 1643 alors que, Louis II de Bourbon, quatrième prince de Condé, bientôt dit le Grand Condé, vient de remporter la bataille de Rocroi. Compromis dans la Fronde, il est éloigné des premiers cercles du pouvoir. Il fait de Chantilly le centre de sa cour où il reçoit les plus grands écrivains de son temps tandis que le parc est aménagé par André Le Nôtre.

Profondément abimé au cours de la Révolution, le domaine de Chantilly doit sa résurrection au duc d’Aumale, fils du roi Louis-Philippe. Il fait reconstruire le château sous le Second Empire et y installe ses collections exceptionnelles de livres, peintures, gravures, et sculptures.

À sa mort, il lègue l’ensemble à l’Institut de France avec pour instruction de conserver le château et ses collections à l’identique, permettant aux visiteurs de découvrir le château tel qu’il était habité à la fin du XIXe siècle.

Le domaine abrite également un musée vivant du cheval et propose de nombreuses animations pour les enfants, sans oublier la dégustation de la fameuse crème créée en ces lieux !

Partager :
Tags:

Commentaires

    PCC - Carré