Pass Patrimoine 600 monuments 2022 page
30744

Le château de Beaumont : du Montespan à Eve Ruggieri

Le château de l'humiliation

Château de Beaumont dans le Gers vu du ciel

Niché au cœur de la Gascogne gersoise, le château de Beaumont-sur-l’Osse a été le témoin de l'humiliation la plus célèbre de l'histoire de France.

Si un château est mentionné à cet emplacement dès 1266, la construction de la bâtisse actuelle débute en 1606, dans un style Renaissance, grâce à l’architecte Pierre II Souffron.

Le château de Beaumont-sur-l'Osse : demeure du cocu le plus célèbre de France

Louis Henri de Pardaillan de Gondrin par Nicolas de Largillière vers 1680

Propriété de la famille de Pardaillan de Gondrin, le château sert de refuge à Louis Henri de Pardaillan de Gondrin, marquis de Montespan, à la fin du XVIIe siècle. Époux de la célèbre marquise de Montespan, favorite de Louis XIV, il est exilé de la cour du roi Soleil.

Le cocu magnifique, fort mari de la situation, fait rénover et agrandir sa demeure. Il aurait également fait ériger deux immenses cornes en pierre, symboles de son malheur, à l’entrée de la propriété. Elles auraient été détruites à sa mort par son fils.

De la ruine à la restauration

Aile XVIIIe du château de Beaumont vue depuis le jardin à la française

Au XVIIIe siècle, une aile est ajoutée au château et la muraille clôturant le parc est percée d’arcade permettant d’admirer les vallons alentour.

Abandonné depuis des décennies, le château, en ruine, est acheté par Eve Ruggieri en 1974. La bâtisse n’a alors plus de toit, elle est envahie par la végétation. La célèbre mélomane entreprend de restaurer la demeure pièce par pièce pour lui  redonner son lustre d’antan.

Pour en savoir plus : lisez notre entretien avec Eve Ruggieri.

Amoureux de patrimoine ? Explorez librement plus de 650 monuments pendant 1 an avec le Pass Patrimoine !

Tags: