Plus Beaux Détours de France 2

La route historique des châteaux d'Auvergne

L’association de la route historique des châteaux d’Auvergne a vu le jour en 1967 pour fédérer les propriétaires et promouvoir la richesse de ce patrimoine souvent méconnu.

Aujourd’hui, elle regroupe 38 châteaux. Nous vous en présentons quelques-un à ne pas manquer.

Pour en savoir plus sur l’association, cliquez ici.

 

Le château d'Avrilly vu du ciel

Château d’Avrilly à Trévol dans l'Allier sur la route du Bourbonnais.

De sa fondation au XVe siècle, le château d’Avrilly conserve sa façade Est, fortifiée avec, aux angles, ses échauguettes typiques de l’époque.

Le château change régulièrement de propriétaires. Au XVIIe siècle, est élevé, par François Garnier, conseiller de Louis XIII, un pavillon-porche d’accueil  qui porte encore ses armes.

Après l’acquisition du domaine par le Comte de Tournon, aïeul des propriétaires actuels, en 1873,  ont lieu les modifications les plus importantes pour donner au château son visage définitif. La façade Ouest est détruite pour y bâtir la façade néo-gothique. L’ensemble du parc est également remanié avec sept bassins et étangs creusés et l’édification de grands communs. La route est même déviée afin de permettre les travaux. 
Pour en savoir plus sur le château d'Avrilly.

Château de Ravel

Château de Ravel dans le Puy-de-Dôme sur la route du Livradois-Forez

Bâti au XIIe siècle par la famille de Ravel, le château du même nom surplombe toujours majestueusement le village.

Au XIIIe siècle, le château est renforcé par 5 tours de garde et un donjon tandis que la Salle des Etats est ornée d’une splendide frise comptant 49 emblèmes. Encore conservée, c’est l’une des plus anciennes de France.

Le château conserve sa fonction défensive jusqu’au XVIIe siècle. Acquis par la famille d’Estaing, les intérieurs sont réaménagés pour en faire une demeure de plaisance, tandis que le parc est dessiné par Le Nôtre.

Il a servi comme décor pour le film Les Choristes en 2003.
Pour en savoir plus sur le château de Ravel.

 

Le château de Cordès

Château de Cordès dans les Volcans et Combrailles (Puy-de-Dôme)

Ce magnifique château en arc de cercle a été construit au XVe siècle, et sa façade possède encore des mâchicoulis. Au XVIe siècle il est propriété d’un compagnon du chevalier Bayard, Yves II d’Alègre, dont le gisant est toujours conservé dans le château.

En 1695,Yves d’Alègre, cinquième du nom, maréchal de France, fait dessiner les jardins pas Le Nôtre. Puis au XVIIIe siècle, il fait aménager le château en demeure de plaisance dans le goût du siècle.

C’est en ces lieux qu’est situé le roman Le Démon de midi de Paul Bourget.
Pour en savoir plus sur le château de Cordès

 

Jardins du château d'Hauterive

Château d’Hauterive à Issoire dans le Puy-de-Dôme sur la route de la Limagnes :

Situé sur une terrasse surplombant Issoire, ce château a été construit à un emplacement bâti depuis le Xe siècle. Depuis son remaniement complet au XVIIIe siècle par François Lecourt, président à la Cour des aides de Clermont-Ferrand appartient toujours à la même famille : Lecourt d’Hauterive.

Le château d’Hauterive est entouré un splendide parc de 13,5 hectares en partie remanié au XIXe siècle. Il possède des essences rares, un potager et un labyrinthe de buis.
Pour en savoir plus sur le château d'Hauterive

 

Vue du château de Messilhac

Château de Messilhac à Raulhac dans le Cantal sur la route des Montagnes cantaliennes

Aux confins de la Haute Auvergne et du Rouergue, dominant la vallée du Goul, le château de Messilhac, bâti dès le XIe siècle, est un témoin de l’histoire de France.

Occupé par les Anglais pendant la guerre de Cent Ans, il est ensuite possession du bailli de Haute Auvergne, chef du parti royaliste de la région pendant les Guerres de Religion. La reine Margot, première épouse du futur Henri IV, établie non loin, y fait de nombreux séjours à la fin du XVIe siècle.

C’est également au XVIe siècle que le château est remanié dans le style Renaissance française dont il reste aujourd’hui le seul exemple dans le Cantal.
Pour en savoir plus sur le château de Messilhac.

 

Partager :
Tags:

Commentaires

    Electrosound 1