Pass Patrimoine 600 monuments 2022 page
13/07/2023
2257

Les étapes du Tour de France 2023 - semaine 3

Pour cette troisième et dernière semaine du Tour de France, les cyclistes sillonnent nos massifs montagneux des Alpes et du Jura. Des petites stations de ski jusqu’à la célèbre avenue des Champs-Élysées à Paris, découvrez en images les dernières étapes décisives du Tour de France 2023 !

  • Passy, Haute-Savoie, Auvergne-Rhône-Alpes, ©Jasckal AdobeStock
  • Combloux, Haute-Savoie, Auvergne-Rhône-Alpes, ©Beatrice Prève AdobeStock
  • Saint-Gervais Mont-Blanc, Haute-Savoie, Auvergne-Rhône-Alpes, ©Simon Michael AdobeStock
  • Courchevel, Savoie, Auvergne-Rhône-Alpes, ©nada12 AdobeStock
  • Moûtiers, Savoie, Auvergne-Rhône-Alpes, ©Histoires de Patrimoine
  • Bourg-en-Bresse, Ain, Auvergne-Rhône-Alpes, ©Jackf AdobeStock
  • Moirans-en-Montagne, Jura, Bourgogne-Franche-Comté, ©Hugo AdobeStock
  • Poligny, Jura, Bourgogne-Franche-Comté, ©pix AdobeStock
  • Belfort, Territoire de Belfort, Bourgogne-Franche-Comté, ©Sergey Novikov AdobeStock
  • Le Markstein Fellering, Haut-Rhin, Grand Est, ©Jenny Thompson AdobeStock
  • Saint-Quentin-en-Yvelines, Yvelines, Île-de-France, ©AdobeStock
  • Paris Champs-Élysées, Paris, Île-de-France, ©Eric Isselée AdobeStock

Étape 16 : 18 juillet 2023

Départ : Passy, Haute-Savoie, Auvergne-Rhône-Alpes. Village de montagne situé sur le plateau d’Assy, Passy offre un panorama exceptionnel sur le mont Blanc. Dans les années 1920, un sanatorium est installé à Passy, réputé pour son air pur. Cet édifice médical était dédié à accueillir les malades atteints de tuberculose.

Arrivée : Combloux, Haute-Savoie, Auvergne-Rhône-Alpes. Surnommé le balcon du mont Blanc, Combloux puise ses origines dans l’Antiquité, comme l’attestent les vestiges de la voie romaine, retrouvés au village. Son nom vient du latin, Cumba lupis, qui veut dire la « Combe aux Loups ». Combloux est aujourd'hui une célèbre station de ski. 

Étape 17 : 19 juillet 2023

Départ : Saint-Gervais Mont-Blanc, Haute-Savoie, Auvergne-Rhône-Alpes. Depuis 1807, la ville utilise l'eau du mont Blanc pour alimenter ses thermes. Saint-Gervais est également l'un des points de départ pour atteindre ce célèbre sommet le plus élévé de France, en passant notamment par le sommet du Nid d'Aigle. Aujourd'hui, Saint-Gervais est aussi la porte d'entrée sur trois grands domaines skiables : le Bettex, les Houches et le Mont d'Arbois. 

Arrivée : Courchevel, Savoie, Auvergne-Rhône-Alpes. Dans le massif de la Vanoise, Courchevel, village perché à 1 747 mètres d’altitude, se trouve au sein du plus grand domaine skiable du monde : les Trois Vallées. La station devait s’appeler Les Tovets, mais c’est le nom de Courchevel, petit hameau situé à 1 550 mètres d’altitude, qui a finalement été retenu, jugé plus attirant.

Étape 18 : 20 juillet 2023

Départ : Moûtiers, Savoie, Auvergne-Rhône-Alpes. À la confluence de l’Isère et du Doron, Moûtiers est la capitale historique de la Tarentaise. Au Ier siècle de notre ère, Jules César et ses armées franchissent le territoire de la Tarentaise, occupé par un peuple gaulois nommé les Ceutrons. Moûtiers est l'ancien siège de l'archevêché fondé au VIIIe siècle. Aujourd’hui, la ville est célèbre pour être la capitale savoyarde du Street-Art.

Arrivée : Bourg-en-Bresse, Ain, Auvergne-Rhône-Alpes. À Bourg-en-Bresse, on admire le splendide monastère royal de Brou, construit en 1506. Marguerite d’Autriche, épouse du duc de Savoie, est à l’origine de ce chef-d’œuvre de l’art gothique flamboyant flamand. Elle fait graver sur des pierres du monastère quelques symboles de son amour passionné pour son mari. Un incontournable de la ville est la volaille de Bresse, reconnue comme produit d’excellence.

Étape 19 : 21 juillet 2023

Départ : Moirans-en-Montagne, Jura, Bourgogne-Franche-Comté. Situé près du célèbre lac de Vouglans, Moirans-en-Montagne est devenue la capitale française du jouet. Dès le XIVe siècle, des habitants se mettent à fabriquer des jouets en bois : crécelles et toupies. Au cours du XXe siècle, des fabricants de jouets pour enfants, comme Smoby et Vilac, installent leurs usines à Moirans-en-Montagne.

Arrivée : Poligny, Jura, Bourgogne-Franche-Comté. Situé au pied du belvédère de la croix du Dan, Poligny est classé parmi les Petites Cités de Caractère de Bourgogne-Franche-Comté. Au XVe siècle, le roi Louis XI fait de Poligny un centre administratif du royaume et dote la cité de fortifications. Avec ses mutliples variétés, Poligny est également la capitale du fromage de Comté.

Étape 20 : 22 juillet 2023

Départ : Belfort, Territoire de Belfort, Bourgogne-Franche-Comté. Située sur la trouée de Belfort, la cité relie les bassins du Rhin et du Rhône, tout près des frontières avec la Suisse et l’Allemagne. Place forte militaire à travers les siècles, Belfort tient son nom du latin, Bellumfortum, qui veut dire château fort. Pour célébrer la résistance de la ville face aux Prussiens durant la guerre de 1870, le sculpteur Auguste Bartholdi érige le célèbre lion de Belfort en 1880. Devenu l’emblème de la ville, le lion a été élu monument préféré des Français en 2020.

Arrivée : Le Markstein Fellering, Haut-Rhin, Grand Est. Au sein du Parc naturel régional des Ballons des Vosges, la ville sportive du Markstein a accueilli à plusieurs reprises le Tour de France depuis ses origines. Situé dans le massif des Vosges, Le Markstein offre des points de vue sur le Grand Ballon, point culminant du massif des Vosges ou encore le sommet du Jungfrauenkopf. Ces paysages sont classés Natura 2000.

Étape 21 : 23 juillet 2023

Départ : Saint-Quentin-en-Yvelines, Yvelines, Île-de-France. Ville nouvelle créée dans les années 1960, Saint-Quentin-en-Yvelines est le résultat du rassemblement de onze communes historiques. L'une d'elles, Élancourt, conserve encore les vestiges de l'ancienne commanderie de La Villedieu, fondée au XIIe siècle par les Templiers. Labellisé Villes et Pays d’Art et d’Histoire en 2006, Saint-Quentin-en-Yvelines a été la première ville nouvelle à recevoir ce label du ministère de la Culture.

Arrivée : Paris Champs-Élysées, Paris, Île-de-France. Avant de devenir l’une des plus belles avenues du monde, les Champs-Élysées étaient un vaste marécage. André Le Nôtre, jardinier de Louis XIV, y plante au XVIIe siècle, une rangée d’arbres. Au fil des siècles, une avenue se dessine. Sous la Révolution française, elle prend le nom de Champs-Élysées, tiré de la mythologie grecque. Aujourd’hui, sur une longueur de 2 km, monuments et grands magasins animent ce cœur battant de la capitale.

Explorez gratuitement tout le patrimoine français et belge à travers 650 monuments avec le Pass Patrimoine ! 

Tags: