Plus Beaux Détours de France 2

La salamandre de François Ier

Au château de Chambord, la salamandre est figurée plus de 300 fois sur les plafonds et les murs. Impressionant pour un petit amphibien, d'une vingtaine de centimètres, presque oublié de nos jours. 
Pourquoi donc cet animal est-il devenu un emblème de la royauté ?

 

 

La salamandre de feu

Salamandre de feu

Au Moyen Âge, la salamandre investit le bestiaire des animaux magiques et légendaires. En plus de pouvoir vivre aussi bien sur terre que dans l'eau, on lui donnait également la faculté de résister aux flammes.
La salamandre maîtrisait donc tous les éléments et prenait un caractère mythique.

Cette croyance surnaturelle a pourtant une explication bien rationnelle. 
La salamandre hiberne souvent dans des souches d’arbres. Lorsque ceux-ci étaient débités pour servir de bois de chauffage ou de cuisine, la salamandre réveillée par la chaleur jaillissait du feu. Protégée quelques instants par la couche humide de sa peau, elle ne s’enflammait pas.

Ainsi naissaient les pouvoirs magiques de la salamandre !

L’emblème de François Ier

Moulure de la salamandre de François Ier sur les plafonds du château de Chambord

François Ier n'est pas le seul souverain à prendre la salamandre comme symbole, mais ses réalisations de Chambord et Fontainebleau nous ont donné les plus belles et les plus nombreuses représentations de celle-ci.

À Chambord, la Salamandre est surmontée d’une couronne portant la devise Nutrisco et Extinguo, qui signifie « Je me nourris du bon feu, j’éteins le mauvais ».
Elle est représentée crachant des gouttes d’eau pour éteindre le mauvais feu ou avalant les flammes pour se nourrir du bon feu.

Un ensemble de qualité que le grand François Ier a souhaité associer à l'image de sa personne et de son règne !

Pour en savoir plus sur la Salamandre de François Ier, découvrez le château de Chambord.

Partager :
Tags:

Commentaires

    Patrivia