HotelsParticuliersToulouse_bandeau2

L'hermine d'Anne de Bretagne

Petit animal brun (et très mignon), cousin de la belette, l’hermine est adoptée comme emblème dès le XIIIème siècle par les ducs de Montfort, futurs ducs de Bretagne. 

Les mouchetures

Ou plus exactement… les mouchetures de l’hermine. Moucheture est le terme associé à la représentation symbolique du bout de la queue de l’animal qui, contrairement au reste de son pelage, ne devient pas blanc en hiver.

Pourquoi moucheture ? Tout simplement parce que la fourrure d’hermine, très belle, très douce et très chaude, était utilisée pour fabriquer des vêtements. La partie noire, peu esthétique, était toujours séparée et répartie (mouchetée) dans un second temps de façon régulière sur l’ensemble de la fourrure. 

Sur les blasons des ducs de Montfort, on remarque donc une croix à trois branches, la quatrième, celle du bas, étant plus longue et terminée par trois pointes, figurant la moucheture. 

Symbole de pureté, comme les lys des rois de France, l’hermine est représentée soit sous cette forme stylisée (les mouchetures), soit de manière très réaliste.

Plutôt la mort que le déshonneur !

Statue d'Anne de Bretagne à Nantes

Anne de Bretagne, duchesse de Bretagne et comtesse de Montfort née à Nantes en 1477, adopte assez logiquement elle aussi l’hermine si chère à sa famille.

Une belle légende vient ensuite enjoliver l’histoire : on raconte qu’un jour, lors d’une chasse, Anne aperçoit une hermine qui, traquée par les chiens, préfère mourir que de souiller sa belle fourrure blanche en traversant une marre boueuse.

Surprise par la hardiesse de la bête, à qui elle fait grâce de la mort atroce qui l’attendait, la duchesse décide de prendre l’hermine pour emblème. Elle adopte même la devise : « Plutôt la mort que le déshonneur » !

On retrouve le blason d’Anne de Bretagne, couronnée reine de France en 1499, dans tous les lieux où elle a séjourné de façon régulière : le château de Blois et le château d’Amboise conservent les plus belles preuves de son passage !

En Bretagne également, l’hermine fleurit sur bon nombre de monuments.

Un symbole très apprécié

Elle est aujourd’hui encore un symbole très cher aux cœurs des bretons. Représentée sur leur drapeau, elle incarne et glorifie la Bretagne traditionnelle. Une façon de protéger, d’encourager la culture et les traditions. Elle rappelle aussi la figure emblématique de la duchesse Anne, très appréciée dans sa région natale. 

Le symbole de l’hermine est ensuite repris par la fille de la duchesse, Claude de France, qui devient à son tour reine de France en 1515 aux côtés de François Ier. C’est pourquoi on retrouve aussi l’hermine, dans certains châteaux, à côté de la salamandre du nouveau roi de France ! Pour tout savoir sur cet autre emblème fascinant, cliquez ici !

 

Partager :
Tags:

Commentaires

    HotelsParticuliersToulouse_bandeau3