Festival Un été en Gascogne 2017

Les enclaves Pyrénéennes

Au cœur des Pyrénées, cinq communes résistent encore et toujours à l’administration béarnaise.
Escaunets, Luquet, Séron, Gardères, et Villenave-près-Béarn demeurent attachées au territoire et aux traditions du pays bigourdans, situé dans les Hautes-Pyrénées (65). Elles forment deux enclaves de 19 et 23 kilomètres carrés, dans le département des Pyrénées-Atlantiques.


Extrait de la carte de Cassini (entre 1756 et 1789) situant les enclaves à l'ouest des Hautes-Pyrénées

Cette particularité géographique remonte au XIe siècle, elle est la trace vivace de l’émiettement territorial de la région sur l’Empire Carolingien.
Lors de la création des départements en 1790, et plusieurs fois au cours de l’histoire les habitants des ces enclaves ont refusé de rentrer dans le rang administratif.

L’intérêt historique de ces communes ne réside pas seulement dans cette particularité géographique. Elles possèdent également un splendide patrimoine séculaire.

C’est le cas du château de Gardères. Bâti au XVe siècle, il est intégralement reconstruit au XVIIIe comme en témoigne son plan et sa façade classiques. En 1706, le roi d’Espagne Philippe V y aurait fait étape, surpris par la nuit.


Le Château de Gardères

Abandonné et largement dégradé au cours du XXe siècle, le château est inscrit au titre des monuments historiques en 1997. Il est alors sauvé et restauré par David Alexandre Liagre qui met tout en œuvre pour conserver le cachet et l'esprit de cette demeure et de ses jardins chargés d'histoire. 


Jardins du Château de Gardères 

Pour en savoir plus sur les enclaves et le château de Gardères.

 

Partager :

Commentaires

    Expo Forteresse de Chinon : A l'assaut