VMF 300 pages

Pourquoi la fleur de lys est-elle l'emblème du royaume de France ?

3 secrets sur la fleur de lys, emblème du Royaume de France

De Versailles à Chambord, en passant par le Louvre et Fontainebleau, la fleur de lys règne en maître sur nos châteaux et monuments nationaux. Symbole par excellence de la monarchie française, elle est aujourd’hui l’un des meubles héraldiques les plus présents dans le patrimoine français.

Mais au fait, pourquoi la fleur de lys est-elle devenue l’emblème du Royaume de France ? Entre légendes et symbolisme, la fleur de lys nous dévoile tous ses secrets.

 

La fleur de lys, comme emblème du Royaume de France, orne de nombreux monuments nationaux, comme les incontournables grilles du Château de Versailles

Secret n°1 : la fleur de lys n’est pas un lys

Iris jaune

Cela peut paraître absurde, mais ce qu’on désigne aujourd’hui sous l’expression « fleur de lys » est en réalité… Un iris jaune ! La confusion viendrait à l’origine d’une mauvaise traduction du francique (la langue germanique des Francs) au Français. 

Comme l’explique le linguiste Charles Bruneau : « Cette fleur, qui ne ressemble nullement à une fleur de lis, est en réalité une fleur d’iris (néerlandais) lisbloem, francique lieschbloem).

Dans ce mot francique, bloeme a été traduit par fleur, tandis que liesch, sans doute incompris, était conservé tel quel ». 

La « fontaine des lys » située dans l’ancienne Abbaye de Joyenval à Chambourcy, aurait été témoin de la conversion du roi Clovis.

Cette curiosité linguistique va d’ailleurs donner naissance à la première légende autour de la fleur de lys comme emblème du Royaume de France. En effet, il se murmure que Clovisvainqueur en 507 des Wisigoths à la célèbre bataille de Vouillé, aurait vu dans cette plante bordant la rivière, un symbole de sa victoire

Des interprétations hagiographiques avancent l’idée que l’on devrait l’adoption de la fleur de lys à la reine Clotilde : un ange lui serait apparu en prière et lui aurait demandé de remplacer les armes de son mari par trois fleurs de lys étincelantes d’or. La « fontaine des lys » de l’ancienne Abbaye de Joyenval à Chambourcy, aurait, quant à elle, été témoin de la conversion de notre premier roi. De quoi faire entrer la fleur de lys dans l’histoire de la monarchie française.

Secret n°2 : la fleur de lys couronne le roman national

Le lys est souvent représenté dans les récits de l’Annonciation, comme ici, sur le vitrail de la Cathédrale de Chartres.

Si certains prêtent donc à Clovis l’origine de la fleur de lys comme emblème du Royaume de France, d’autres affirment qu’elle serait apparue pour la première fois sur le sceptre de Charles le Chauve, petit-fils de Charlemagne, au IXe siècle. Il est également soutenu que la fleur de lys tirerait son nom de la prédilection de nos souverains, les « louys » ou « louïs » selon la prononciation d’alors, pour cette plante. 

Toujours est-il qu’au Moyen Âgel’iris est associé à l’image divine ou à la protection de la Vierge Marie, comme symbole de la fécondité. Parallèlement, le lys vient, lui, fleurir les églises, comme hommage à la pureté et à la perfection de la mère du Christ.

 

Le Pavillon du roi sous l’Ancien Régime.

Le drapeau du Royaume de France comporte généralement trois fleurs de lys, évoquant la Sainte Trinité ainsi que les vertus théologales (foi, espérance, charité). Il rappelle ainsi les devoirs du souverain envers son royaume et celui de sa soumission à l’autorité divine. 

D’ailleurs, la couleur jaune ou dorée utilisée pour ce meuble héraldique peut aussi faire référence aux rayons du soleil, tout comme dans la tradition chrétienne, le Christ est associé aux rayons du soleil et à la lumière.

Enfin, au fil des siècles, les rois se sont appuyés sur l’emblème de la fleur de lys comme attribut d’un pays unifié et centralisé. C’est ce qui fera écrire à Charles de Gaulle : « La France fut faite à coups d'épée. La fleur de lys, symbole d'unité nationale, n'est que l'image d'un javelot à trois lances. »

Secret n°3 : la fleur de lys a fleuri partout dans le monde

La fleur de lys orne toujours le drapeau du Québec, rappel des croix plantées par Jacques Cartier au nom du roi de France.

Si aujourd’hui, le Royaume de France n’est plus, la fleur de lys continue de s’épanouir partout dans le monde.

On la retrouve par exemple sur le drapeau du Québec en rappel des croix plantées par Jacques Cartier au nom du roi François Ier dans la baie de Gaspé en 1534. Mais également sur le drapeau de la ville de Saint-Louis aux États-Unis, héritage de la présence française en Louisiane.

Plus insolite, vous pourrez la repérer dans le logo du Paris-Saint-Germain !

Partez à la chasse à la fleur de lys avec le Pass Patrimoine, et découvrez plus de 600 joyaux du patrimoine !

Partager :
Tags:

Commentaires

    Pass Patrimoine Côté