HotelsParticuliersToulouse_bandeau2

Château de Condé sur la route du Champagne : une épopée pétillante !

Ruinart, Dom Pérignon, Veuve Cliquot, les noms des plus anciennes maisons de champagne résonnent à nos oreilles comme synonyme de fête, de savoir-faire et de légèreté, mais saviez-vous que le château de Condé tient également une place privilégiée dans l’histoire de ce breuvage ?

Situé dans l’Aisne, sur la Route du Champagne, le château de Condé fait très tôt partie de ceux qui cultivent la vigne en Champagne et dont la production entre en concurrence avec les vins bourguignons.

 

Au cours des guerres de Religion, le château est le fief de Louis de Bourbon-Condé, meneur du clan calviniste. Catherine de Médicis, qui tente tant bien que mal de maintenir la paix entre catholiques et protestants, fait surveiller le domaine. En septembre 1567, l’un de ses espions rapporte avoir vu « le prince de Condé en son château, une serpe en main occupé à sa vigne ».

Si à cette époque le vin produit est encore tranquille (non pétillant), cet épisode témoigne de l’importance de la vigne au sein du domaine de Condé dès les prémices de la production de champagne. Le breuvage est d’ailleurs introduit avec succès à la Cour de France, où Henri IV en consomme volontiers.

Jean-François Leriget, marquis de La Faye, propriétaire des lieux au XVIIIe siècle, participe à la renommée de sa production. Ambassadeur dans de nombreuses villes européennes dont Londres, il noue des relations privilégiées sur place pour exporter son vin de Champagne qui est déjà particulièrement plébiscité en Angleterre.

Son neveu et héritier, Jean-François Leriget II, est lui aussi amateur de champagne et se lie d’amitié avec le célèbre Voltaire qui partage cette passion. Le philosophe lui écrit en 1736 : « On vous attend à Cirey, mon cher ami ; venez voir la maison dont j’ai été l’architecte (...). Vous serez bien plus content de la maîtresse de la maison (...). Une dame qui entend Newton, et qui aime les vers et le vin de Champagne comme vous, mérite de recevoir des visites des sages de toute espèce. (...) Adieu, je vous attends ; il y a encore ici :

Certains vins frais dont la mousse pressée,

De la bouteille avec force élancée,

Avec éclat fait voler le bouchon ;

Il part, on rit, il frappe le plafond.

De ce nectar l’écume pétillante,

De nos Français est l’image brillante. »

 

Aujourd’hui, le Château de Condé célèbre encore cette histoire en sélectionnant chaque année des vignerons qui travaillent sur des terres qui appartenaient autrefois à la principauté pour habiller de ses couleurs certaines cuvées d’exception.

Au delà de la célèbre boisson, la Champagne est une région riche d’un patrimoine précieux, classée à l’UNESCO. Le château de Condé en est l’illustration parfaite : la famille Pasté de Rochefort, propriétaire des lieux, propose à leurs visiteurs, après la découverte de l’histoire épique du château, de s’inscrire pleinement dans la tradition champenoise avec des démonstrations traditionnelles de l’art du sabrage et des dégustations de champagne, ainsi que des déjeuners dédiés aux groupes.

Le jeudi 27 juin 2019, Aymeri de Rochefort s’est vu remettre le Prix Pierre Cheval de l’Embellissement 2019, catégorie Maisons de Champagne. Un Prix qui vient récompenser les efforts déployés par les propriétaires pour conserver le château de Condé, lui faire traverser les siècles et le faire découvrir dans toute sa richesse aux visiteurs.

Une étape incontournable sur la Route du Champagne, à découvrir à deux, en famille ou entre amis ! Pour réserver vos billets et en savoir plus sur le château, cliquez-ici

 

Partager :
Tags:

Commentaires

    PCC - Carré