Pass Patrimoine 600 monuments 2022 page
13/04/2023
2707

Découvrez la vie de château avec Châteaux en fête

Vous avez toujours rêvé de vivre la vie de château ? Alors l’événement « Châteaux en fête » en Dordogne est fait pour vous !

Du 15 avril au 1er mai 2023, 70 châteaux du Périgord vous ouvrent leurs portes pour partager avec vous la magie de ces lieux d’exception.

Forteresses, manoirs ou encore gentilhommières vous proposent, tout au long de ces 2 semaines, des animations fabuleuses, des événements et des festivités autour de leur monument.

Au programme : expositions, spectacles, banquets, dîners aux chandelles et visites guidées par le propriétaire pour découvrir les histoires et légendes du patrimoine du Périgord.

Une occasion incontournable pour vivre, en famille ou entre amis, des expériences uniques et ludique autour de la culture et de l’histoire.

Pour profiter au mieux de cet événement, découvrez notre sélection de sites participants à  « Châteaux en fête » en Dordogne !

  • Château de Bridoire, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine ©Dordogne Libre
  • Château de Clauzuroux, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine ©Declic et Decolle
  • Château de Commarque, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine ©Les Conteurs  expires
  • Château de Grignols, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine ©Dordogne Libre
  • Château de Hautefort, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine ©Dordogne Libre
  • Château de Jumilhac, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine ©Dordogne Libre
  • Château de Monbazillac, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine ©Dordogne Libre
  • Château de Montaigne, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine ©Dordogne Libre
  • Château de Puycharnaud, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine ©Declic et Decolle
  • Château de Puymartin, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine ©Dordogne Libre
  • Château de Saint-Aulaye, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine ©Declic et Decolle
  • Château de Château-l’Évêque, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine ©Dordogne Libre
  • Château de Barrière, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine ©Dordogne Libre
  • Château de Beynac et Cazenac, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine ©Dordogne Libre
  • Châteaux de Bourdeilles, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine ©Declic et Decolle

Château de Bridoire, 

Construit du XIIe au XIXe siècle, le château de Bridoire raconte, à lui seul, 900 ans d’histoire !

Fortement endommagé par la guerre de Cent Ans et les guerres de Religion, Bridoire est cruellement blessé dans sa chair minérale.

Presque réduit à l’état de ruines, il reprend vie au XIXe siècle grâce au marquis de Foucauld, qui le restaure et lui donne sa physionomie actuelle !

 

Château de Clauzuroux

Propriété de la famille de Faucher, le château de Clauzuroux est érigé au XVIe siècle.

D’une silhouette fortement anguleuse, ce monument est enrichi au fil des siècles.

Aujourd’hui agrémenté, entre autres, d’un pigeonnier, de tours et de terrasses, il est un splendide témoin de l’évolution de l’architecture au cours du temps.

 

Château de Commarque

C’est en plein cœur du Périgord noir que le château de Commarque a été bâti entre le XIIe et le XIVe siècle.

Un des ensembles médiévaux les plus complexes de Dordogne, ce château-fort, sorti de la forêt, semble être le fruit d’un ensorcellement.

C’est à la grande famille seigneuriale des Beynac que nous devons ce magnifique monument. En effet, ce sont eux qui rehaussent le château au XIVe siècle, transformant cette simple tour de bois en donjon de pierres.

 

Château de Grignols

Établi sur les hauteurs de la vallée du Vern, le château de Grignols voit le jour au XIIIe siècle.

Avec sa structure imposante, Grignols étonne par son architecture médiévale de caractère.

 

Château de Hautefort

Entre Périgord vert et noir, le château de Hautefort surplombe un splendide domaine depuis l’an mil.

C’est Guy de Lastours qui fait construire le château fort initial, à l’emplacement d’une place forte romaine.

Propriété de la puissante famille de Hautefort, le château présente une histoire riche de rebondissements !

 

Château de Jumilhac

Surnommé « la Perle Noire » du Périgord, ce château naît, au XIIIe siècle, des conflits successifs entre la France et l’Angleterre.

D’abord forteresse défensive, Jumilhac est détruite par les troupes du roi anglais Richard Cœur de Lion.

Successivement démantelé puis reconstruit jusqu’à la Renaissance, il est totalement remanié à la fin du XVIe siècle par Antoine Chapelle, son nouveau propriétaire.

Avec sa toiture et ses formes imbriquées si particulières, ce château est un des joyaux de la fameuse route Richard Cœur de Lion.

 

Château de Monbazillac

Surplombant la vallée de la Dordogne, à 10 minutes de Bergerac, le domaine du Château de Monbazillac est un bijou du XVIe siècle.

Au cœur de son vignoble réputé, cet édifice conserve, encore aujourd’hui, le tracé des plans d’origine de Charles d’Aydie.

De forme rectangulaire, le château est entouré de quatre tours circulaires. Un pont fixe à deux arches permet l’accès au monument.

 

Château de Montaigne

Aux confins de la Dordogne et des coteaux de Saint-Emilion, s’élève le château du célèbre Michel Eyquem de Montaigne.

L'édifice, que l’on appelle communément Tour de Montaigne, a été construit au XIVe siècle.

Il connaît de nombreuses modifications, dont une reconstruction partielle, en 1885, à la suite d’un incendie.

 

Château de Puycharnaud

Bâti en 1596 par François des Aimerys, seigneur de Sudrie, cet édifice est totalement reconstruit en 1875, à la suite d’un incendie.

2000 mètres carrés, une trentaine de chambres, une église et une bibliothèque en chêne massif composent cette splendide bâtisse de style Napoléon III.

 

Château de Puymartin

C’est dans un décor de conte de fées que le château de Puymartin s’élève dans le Périgord Noir.

Construit et remanié aux XVe, XVIe et XIIe siècles, le château de Puymartin émerveille par la complexité de son architecture.

Au cœur de nombreuses légendes, cet édifice serait hanté par la dame blanche, Thérèse de Saint-Clar, dont le corps aurait été emmuré en punition de son adultère.

 

Château de Saint-Aulaye

Bâti entre le Xe et le XIe siècle, le Château de Saint-Aulaye surplombe la Dronne et la forêt de la Double en Dordogne.

Érigé par les seigneurs de Saint-Aulaye, ce monument a appartenu à de nombreux familles de la noblesse française avant d’être déclaré bien national à la Révolution française.

Après plusieurs restaurations, le château a retrouvé aujourd’hui toute sa beauté.

 

Château de Château-l’Évêque

Veillant sur la Dordogne du haut de son éperon rocheux, ce château a été un haut lieu du pouvoir ecclésiastique en Périgord.

Le premier édifice est édifié au XIe siècle par l’évêque Frotaire afin de protéger Périgueux des Vikings.

Le monument est réaménagé au fil des siècles et des conflits jusqu’à devenir ce majestueux château.

D’une grande harmonie, son architecture est un riche mélange entre le style médiéval et Renaissance.

 

Château de Barrière

Ce monument est une magnifique forteresse médiévale construite aux alentours du XIIIe siècle.

Au XVIIe siècle, Daniel Taillefer restaure le château qui avait été fortement endommagé par les guerres de religions.

Cet édifice présente, aujourd'hui, un corps de logis et deux tours datant du XVIIe siècle.

 

Château de Beynac

Dominant fièrement la vallée de la Dordogne, le château de Beynac est un des joyaux de la région Nouvelle-Aquitaine.

Point stratégique de défense du territoire depuis sa création au XIIe siècle, cet édifice a vu défiler les plus grands personnages du Moyen Âge.

Richard Cœur de LionSimon de Montfort ou encore les grands barons du Périgord semblent toujours arpenter sa galerie ou disparaître derrière une croisée.

 

Châteaux de Bourdeilles

Composé de 2 édifices remarquables, cet ensemble bâti permet un véritable voyage à travers les siècles.

Construite au XIIIe siècle par Géraud de Maulmont, la forteresse médiévale semble être sortie tout droit d’un conte de fées.

Le Palais Renaissance, quant à lui, laisse souffler un vent d’Italie. Érigé au XVIe siècle, il s’inspire notamment d'œuvres de l’architecte Sebastiano Serlio.

 

Préparez votre visite des plus beaux châteaux de Dordogne !