Cet Ete je visite la France

8 châteaux à découvrir en Bretagne

La Bretagne attire chaque année de nombreux visiteurs désireux de profiter de ses côtes sauvages, de ses terres mystérieuses et de ses célèbres crêpes ou galettes.

Seulement, la Bretagne possède encore d’autres cordes à son arc. Avec plus de 200 châteaux classés, elle abrite des monuments insoupçonnés qui raviront les amateurs du patrimoine. Voici une sélection de châteaux d’exception, à découvrir sans attendre !

Le château de Lanniron dans le Finistère

Le château de Lanniron est situé à quelques kilomètres de Quimper, ville reconnue pour la qualité de ses faïenceries. Son particularité principale se situe dans ses jardins du XVIIe siècle, d’inspiration italienne, aménagés en terrasse, comme il en subsiste peu aujourd’hui. Contemporain du château de Versailles, Lanniron conserve également une orangerie du XVIIIe siècle de 42 mètres de long.

Sa façade actuelle, datée du XIXe siècle, est ornée de frontons et de colonnades de style Palladien - du nom de l’architecte italien de la Renaissance Palladio. Il servait alors de résidence d’été pour les évêques de Cornouailles.

De nombreuses activités y sont aujourd’hui proposées pour les familles, en particuliers un parcours en filet dans les arbres avec vue sur la rivière, une petite ferme accueillant des vaches, moutons, poules et canards, et des jeux gonflables.

Préparez votre visite au château de Lanniron

 

Le château de La Bourbansais en Ille-et-Vilaine

Des girafes en Bretagne ? Vous avez bien lu ! Le château de la Bourbansais, classé Monument Historique, possède également un parc zoologique et de grands jardins qui réjouiront les amateurs de patrimoine, de nature et d’animaux. Le château, édifié au XVIe siècle et remanié au XVIIIe siècle, est reconnu pour l’harmonie de sa composition. Il est resté dans la même famille depuis le début de sa construction en 1583.

Le zoo accueille 80 espèces d’animaux dans un cadre naturel et arboré. En participant à des programmes scientifiques de sauvegarde de population animales menacées, il accueille des animaux rares, comme des tamarins, des tigres de Sibérie, ou des géladas d’Ethiopie.

Préparez votre visite au château de La Bourbansais

 

Le château de Tonquédec dans les Côtes-d'Armor

Témoin exceptionnel de l’architecture militaire du Moyen Âge, le château de Tonquédec est un lieu privilégié pour découvrir les savoir-faire des artisans, l’art de la guerre et la vie quotidienne d’un château fort entre le XIIe et le XVIe siècle.

Ce château, dressé sur l’éperon rocheux de la vallée du Léguer, témoigne de l’histoire de la branche cadette des ducs de Bretagne, les sires de Coëtmen-Penthièvre. La construction du château remonte au début du XIIe siècle. Le château est détruit au XIVe siècle suite à une rébellion des ducs de Bretagne, avant d’être reconstruit en place forte un siècle plus tard lors des Guerres de Religion.

Jugé dangereux pour le pouvoir royal, il est démantelé une nouvelle fois par Richelieu au XVIIe siècle. Depuis 1950, d’importants travaux de restauration et de consolidation sont menés par ses propriétaires.

Préparez votre visite au château de Tonquédec

 

Le château du Plessis-Josso dans le Morbihan

Situé à quelques kilomètres de Vannes et de l'océan, le château de Plessis-Josso est un témoin de la période féodale bretonne. Il possède encore une enceinte fortifiée, des tours et des murs crénelés qui le protégeaient des bandes armées et des voleurs sévissant pendant les Guerres de Religion. Il a servi de résidence à des personnages importants comme des évêques, des sénéchaux ou encore des gouverneurs de villes bretonnes.

Mais avant toute vocation politique ou administrative, il a une fonction agricole. Au XVe siècle, les seigneurs de Josso sont à la tête d’un domaine de 1500 hectares ! Il est aujourd’hui habité par la même famille depuis la fin du XVIIIe siècle.

Préparez votre visite au château de Plessis-Josso

 

Le château de Kergrist dans les Côtes-d'Armor

Proche du château de Tonquédec dans les Côtes-d’Armor, le château de Kergist est une demeure seigneuriale datée du XVe siècle. Un manoir typique de la Renaissance bretonne sort alors de terre, sous la forme d’une tour octogonale entourée de deux corps de logis principaux. Des façades néo-classiques y ont été élevées dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle. Elles sont classées au titre des monuments historiques en 1926.

Après avoir été morcelé lors de la Révolution Française, le château est racheté au XIXe siècle par Charles et Julien de Penanster, qui le restaurent, et acquièrent du mobilier, des toiles et des boiseries anciens.

Préparez votre visite au château de Kergist

 

Le château de Montmuran

Le château de Montmuran est édifié au XIIe siècle sous la forme d’une forteresse en pierres, dont deux tours sont encore visibles aujourd’hui. Le château devient au XIVe siècle la place forte la plus puissante de la région avec un donjon et sept tours reliées par des courtines.

Pour avoir sauvé héroïquement Montmuran des Anglais, Bertrand du Gesclin, personnage phare de la première partie de la guerre de Cent Ans, est adoubé chevalier dans la chapelle du château le jour du Jeudi Saint, en 1354. Ses mâchicoulis, ses douves et ses deux ponts-levis en état de marche aident ses visiteurs à se plonger dans son histoire peu commune.

Préparez votre visite au château de Montmuran

 

Le château de Quintin 

Le château de Quintin a la particularité de ne jamais avoir été terminé ! Il rassemble dans un même parc deux châteaux, des remparts, une tour rassemblant des archives et des jardins à la française.

Démantelé lors des guerres de Religion, il est reconstruit au XVIIe siècle par le Marquis de La Moussaye, alors protestant. Édifié avec six étages, le château est à l’époque le premier château classique de Bretagne. Ralentis, les travaux sont finalement suspendus quelques années plus tard. Le château bénéficie d'embellissements au XVIIIe siècle. Au cours de la Révolution, le vieux château est utilisé comme prison aux conditions de détention très difficiles en raison de son insalubrité et de ses fenêtres clouées. Sa propriétaire, la vicomtesse de Choiseul, fait badigeonner en rouge tous les tableaux pour les protéger.

Ouvert au public depuis 1986, ses propriétaires actuels tâchent de transmettre l’histoire de ce monument hors-du-commun avec de nombreuses animations .

Préparez votre visite au château de Quintin

 

Visitez en illimité ces châteaux de Bretagne, et le patrimoine français avec le Pass Patrimoine !
> Je découvre le Pass Patrimoine

Partager :
Tags:

Commentaires

    Patrivia