Cet Ete je visite la France

Miss France 2020 aime le patrimoine !

Clémence Botino, Miss France 2020, s'est prêtée au jeu de questions/réponses avec J'aime mon patrimoine, avant d'échanger plus longuement sur ses engagements.

J'aime mon patrimoine parce que c'est ce qui nous définit et c'est ce qui nous lie tous !

Mon monument préféré : C'est la Ville de Paris ! Parce que c'est impossible pour moi de choisir un endroit  dans Paris, un lieu, un monument, un type d'architecture...  En fait, la ville elle porte l'histoire dans tous ses coins de rue et je trouve ça fantastique !

Mon lieu secret...  Je dirais ma fac ! La fac Paris-Sorbonne, près de la place de la Sorbonne.

Ma tradition préférée : Allez, je vais faire un petit clin d’œil aux Antilles, je vais dire le Carnaval.  Parce que c'est quelque chose de très fort et de très poignant aux Antilles.  Parce que c'est un moment de l'année que les gens attendent.  Par exemple hier, il y a eu ce qu'on appelle le Mas Maten. Mon père a défilé.  C'est une journée où on peut venir, on met son déguisement et puis toute la Guadeloupe  défile.  C'est assez impressionnant à voir. Tout ce qui tourne autour du Carnaval donc voilà ça fait partie de nos traditions, de notre culture donc j'en parle.

Le savoir-faire qui me fascine : La mode ! Parce que je suis spécialisée en histoire de la mode et ce que j'ai envie  d'approfondir. Je pense que la mode ça fait partie entièrement de notre patrimoine culturel et on devrait en être fier.

Mon plat traditionnel préféré...  Mon cœur penche entre les plats de la Guadeloupe et forcément ceux de l'Hexagone.  Comment trouver un consensus ? Je vais dire le bœuf bourguignon, je pense que ça met tout le monde d'accord !

Une anecdote à partager : Quand j'étudiais l'histoire du vêtement créole, et je lisais des textes super anciens qui  dataient du XIXe siècle et en fait, c'est assez rigolo mais quand je lisais les écrits  de voyageurs qui décrivaient le costume traditionnel des femmes. Je me suis rendu compte en fait que le terme bonda était cité. En fait bonda aujourd'hui en créole ça veut dire fesses mais à l'époque c'était un  terme utilisé pour décrire vraiment la corpulence des femmes guadeloupéennes  et ça m'a un peu choquée parce que je me suis dit qu'aujourd'hui c'est presque un terme un peu populaire alors  qu'à l'époque c'était utilisé comme un terme bien précis et bien spécifique et  limite intellectuel !

Partager :
Tags:

Commentaires

    Pass Patrimoine Côté