Pass Patrimoine 600 monuments 2022 page
29/03/2023
33103

Pourquoi le Cadre Noir de Saumur porte-t-il ce nom ?

Le Cadre Noir, cette prestigieuse école de cavalerie est un emblème de l’art équestre français.

Située à Saumur dans le Maine-et-Loire, cette école nationale d’équitation est reconnue pour son exigence. Mais connaissez-vous ses coutumes ?

Percez les secrets de cette institution historique, de son nom et de son savoir-faire.

Le Cadre Noir de Saumur

Une affaire de mode !

Ecuyères en habit du Cadre Noir

C’est l’uniforme que portent les écuyers qui est à l’origine du nom.

Le mot Cadre vient des guerres napoléoniennes où il désignait l’ensemble de l’encadrement des troupes.

Les cavaliers de Saumur s’appelaient alors le « Cadre bleu » puisqu’ils portaient une tenue bleu sombre.

À la fin du XIXe siècle, le bleu est passé de mode, les jeunes cavaliers fortunés voulant suivre la tendance parisienne adoptent une tenue noire.

Celle-ci remplace donc en 1898 l’uniforme bleu traditionnel et c’est alors que le nom de « Cadre noir » s’impose à l’usage.

L’école aurait même pu s’appeler « le cadre d’or ». Une décennie plus tôt, c’est l’or des galons et des décorations de l’uniforme des cavaliers que l’on souhaitait souligner.

Un uniforme hautement symbolique

Courbette montée Cadre Noir

Aujourd’hui, la tenue traditionnelle se compose d’une veste noire avec galons et attributs dorés, petit bicorne de feutre noir ou képi.

Une cravache noire à triples viroles dorées, remise aux écuyers lors de leur admission à l’école ainsi que des éperons dorés viennent compléter l'ensemble.

Plusieurs symboles décorent ces habits : le soleil qui rappelle le rayonnement du Cadre Noir et les origines versaillaises de son enseignement, orne les képis et boutons des écuyers civils alors que les écuyers militaires portent des grenades.

Le galonnage des habits change en fonction du rang de chacun.

Une bande d’or est agrémentée d’un liseré doré pour les aspirants-écuyers, deux liserés dorés pour les écuyers et trois liserés dorés pour les maîtres-écuyers.

La tradition française à l'honneur

Le Cadre Noir est un des éléments représentatifs de l’équitation de tradition française qui a eu l’honneur d’être classée au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO en 2011.

Il existe en Europe plusieurs traditions équestres, en particulier la tradition espagnole à Vienne et la tradition portugaise à Lisbonne, mais seule la nôtre a été classée jusqu’à présent.

Le maître-mot de l’équitation à la française est la légèreté. Sa devise est  « Le cheval calme, en avant et droit » prononcée par le général Alexis l’Hotte, l’écuyer en chef de l’école de Saumur.

Cabriole à la main par un écuyer du Cadre Noir

Une école d’instruction équestre historique

Héritière d’un passé militaire prestigieux, l’école nationale du Cadre Noir s’appuie sur une culture équestre ancestrale.

Elle prend racine dans l’École de Saumur fondée sous Louis XV et confiée, en 1763, au duc de Choiseul. Par la suite, en 1815, « l’école des Troupes à cheval » est créée également à Saumur par Louis XVIII, pour former des instructeurs de cavalerie.

En effet, au lendemain des guerres napoléoniennes, l’armée française et notamment sa cavalerie, est décimée.

Pour faire face à cette urgence militaire, les plus grands écuyers civils de l’époque, provenant des Manèges de Versailles, des Tuileries ou de Saint-Germain sont envoyés dans cette école.

C’est grâce à ce corps d’élite que sont formés les nouveaux officiers et sous-officiers de la cavalerie française, certains venus directement de l'école de Saint-Cyr.  Ainsi est né officiellement le Cadre Noir, en 1925.

Toujours à la recherche de l’excellence, le Cadre Noir, aussi connu sous le nom de manège de Saumur, intègre le savoir technique de dressage de François Baucher et autres écuyers en chef.

Au milieu du XXe siècle, cette institution, depuis sa création rattachée au ministère de la Défense, évolue vers la pratique sportive de haut-niveau.

Cadre noir, reprise du manège © Alain Lauroux

Du cadre militaire au cadre civil

Le Cadre Noir intègre l’École nationale d’équitation créée en 1972, passant ainsi du statut militaire au statut civil.

En 2010, l’Institut français du cheval et de l’équitation voit le jour avec la fusion des Haras nationaux et de l’École nationale d’équitation.

Afin de partager avec le public l’excellence de leur art, les écuyers du Cadre Noir organisent des galas et représentations publiques tout au long de l’année.

Concours complet et épreuve de dressage et saut d'obstacles viennent compléter les activités de l'école. C'est notamment au cours de compétitions nationales et internationales que les cavaliers s'illustrent dans ces trois disciplines.

Des démonstrations ont lieu tout l'été. Pour découvrir le programme suivez ce lien.

Pour en savoir plus sur le Cadre Noir de Saumur, découvrez l’interview de l’ancien écuyer en chef, le colonel Jean-Michel Faure :

 

 

Explorez librement plus de 650 monuments gratuitement pendant 1 an avec le Pass Patrimoine !

Tags: