La maison de Colette

Le saviez-vous ? La maison natale de Colette a retrouvé son visage du XIXe siècle, époque où la célèbre auteure et sa famille y résidaient.

Sidonie-Gabrielle Colette a vu le jour, en 1873, dans cette demeure bourgeoise de Saint-Sauveur-en-Puisaye dans l’Yonne

Colette, au premier plan, entourée par sa famille dans le jardin de sa maison natale

Mise à l’écart par le reste du bourg qui désapprouve leurs excentricités et leurs mœurs (la mère de Colette, Sido, est athée et féministe avant l’heure), la famille vit en vase clos dans la maison et ses jardins.

En 1891, le train dispendieux des parents et le mariage de la fille aînée de Sido, Juliette, finissent de ruiner la famille et les forcent à déménager à Châtillon-Coligny dans le Loiret.

C’est cette rupture, ce drame dans la vie la romancière, qui alimente son inspiration

Chambre de jeune fille de Colette

Dans plusieurs de ses œuvres, elle décrit minutieusement son ancienne demeure, pour en faire même parfois un personnage central comme dans La maison de Claudine.

Un admirateur de Colette rachète la demeure et lui offre en 1925, mais l’hostilité des villageois l’empêche d’en prendre possession. Elle en reste cependant propriétaire toute sa vie.

Ses héritiers vendent la maison à son locataire en 1950 et c’est à leurs descendants que l’Association La Maisons de Colette l’achète en 2011.

Bureau du père de Colette

Grâce aux multiples détails trouvés dans les écrits de la romancière, l’association entreprend de reconstituer le décor exact dans lequel elle a évolué pendant son enfance, des titres de livres conservés dans la bibliothèque de bureau de son père aux motifs des papiers peints en passant par la disposition des objets dans chaque pièce.

Il en va de même pour le jardin dont les allées et les massifs ont été dessinés et plantés selon les écrits de Colette.

Salon de la maison natale de Colette

Pour ce faire, de nombreux objets originaux ont été acquis quand d’autres, comme les rideaux ou les papiers peints, ont été refaits sur mesure avec les techniques de l’époque.

Après plusieurs mois de travaux, la Maison de Colette a finalement ouvert ses portes au public en mai 2015.

Pour en savoir plus, suivez ce lien.

Jardins de la maison natale de Colette

Partager :
Tags:

Commentaires

    PCC - Carré