L'auberge des grands de Barbizon

La stèle Théodore Rousseau et et Jean-François Millet

Barbizon est mondialement connu comme le village des peintres impressionnistes, mais saviez-vous que cette réputation ne date pas d’hier ?

La légende voudrait que les premiers visiteurs d’exception à se rendre à Barbizon aient été Napoléon III et l’Impératrice Eugénie.

De retour d'une promenade en forêt de Fontainebleau, le couple impérial se serait arrêté dans une auberge de la ville baptisée "l'Hôtel de l'Exposition". Ce nom original a été donné à l'établissement par son propriétaire, M. Siron, en 1867, année au cours de laquelle il décide d'exposer les toiles de ses clients impressionnistes. 

Touchés par le travail de ces artistes, le couple ne serait reparti qu'après avoir acheté quelques-unes des toiles exposées.

Le porche de l'hôtellerie du Bas-Bréau

En 1876, Robert Louis Stevenson, auteur de L’île au trésor, séjourne dans cette même auberge. Les descriptions et anecdotes de ce lieu si particulier sont égrenées dans les romans de l’Écossais.

À la suite du couple impérial, de nombreuses personnalités se sont à leur tour arrêtées et attachées à ce petit village aux portes de Paris, mais pourtant si reposant.

Les premiers sont les Fava, repreneurs de l’auberge qu’ils rebaptisent Hôtellerie du Bas-Bréhaut. Dès les années 1950, l’auberge est devenue un lieu de villégiature de quelques-uns des grands noms de la scène parisienne comme Michèle Morgan ou Maurice Chevalier.

En 1974, l’empereur du Japon, Hirohito, déjeune en personne à l’hôtellerie du Bas-Bréhaut.

Les chefs d'État réunis dans la cour du château de Fontainebleau

Fin 1978, quelques jours avant sa mort, Jacques Brel réserve une chambre au Bas-Bréau avec sa compagne Madly.

Le moment de gloire survient en 1984. Le président Mitterrand organise le premier sommet européen à Fontainebleau. Tous les chefs d'Etat sont alors logés dans l’hôtellerie, dont Margaret Thatcher et Helmut Kohl.
Officiellement, François Mitterrand doit coucher à Fontainebleau, mais ce que personne n'a jamais su, c'est qu'il a séjourné chez son ami Roger-Patrice Pelat, qui avait une maison à Barbizon !

Pour découvrir le village de Barbizon n'hésitez pas à vous rendre sur le site de la commune.

Partager :
Tags:

Commentaires

    PCC - Carré