Aix-les-Bains la Romaine

Hypocauste vestiges des Thermes romains d’Aix-les-Bains 1er siècle après JC / © Région Rhône-Alpes et Ville d’Aix-les-Bains.

 

Frigidarium (bain froid), vestiges des Thermes romains d’Aix-les-Bains / © Ville d’art et d’histoire, Aix-les-Bains

Si Aix-les-Bains a connu son âge d’or à la fin du XIXe et au début du XXe siècle avec son défilé de célébrités, ses premiers thermes remontent, eux, à l’Antiquité.
Les vestiges de ces thermes fondés par les Romains sont encore aujourd’hui visibles depuis l'ascenseur vitré des Grands Thermes qui permet d’admirer une petite partie de l’ouvrage millénaire.

Ces thermes antiques ont été bâtis à la fin du Ier siècle avant Jésus-Christ et agrandis au début du IIe siècle de notre ère. À leur apogée, ils atteignent une superficie de 6000 m². Progressivement abandonnés au cours du Moyen Âge, les bains antiques disparaissent finalement sous une coulée de boue. Seul un bassin extérieur reste utilisé jusqu’en 1934, d’abord dédié aux indigents, il sert, au XIXe siècle, de baignoire pour les chevaux.

 

 

Grands Thermes d'Aix-les-Bains

Gravure des thermes romains d'Aix-les-Bains en 1830

Alors que les villes thermales reviennent à la mode, de nouveaux thermes sont fondés à la fin du XVIIIe siècle. C’est à cette période également qu’un chirurgien de la ville découvre les vestiges romains alors qu’il fait des travaux dans sa cave. Avec l’aide de l’État, il déblaie une partie des ruines et organise des visites qui suscitent le plus grand intérêt de ses contemporains.

Classés Monuments Historiques depuis 1921, les thermes antiques sont aujourd’hui déblayés sur une surface de 1000 m².
Pour en savoir plus sur ces thermes romains suivez ce lien.

Partager :
Tags:

Commentaires

    PCC - Carré