Cet été je visite la France 2021 page

Le château de Haroué

Découvrez le “Chambord lorrain”

Construit entre 1720 et 1729, le château de Haroué est une merveille architecturale classée monument historique depuis 1883. Appartenant au Duché de Lorraine, il est situé en Meurthe-et-Moselle.

Haroué présente une particularité : il est dans la même famille depuis sa construction ! Le château est édifié à la demande de Marc de Beauvau, marquis de Beauvau, prince de Craon et du Saint-Empire, marquis de Haroué, grand connétable de Lorraine, grand d'Espagne, et vice-roi de Toscane. Aujourd’hui, le château est la propriété de la famille de Beauvau-Craon

Un château à l'architecture symbolique

Rien n'est laissé au hasard à Haroué. Le site présente des contraintes constructives (quatre tours médiévales et des douves) qui constituent les bases du château de Haroué. L'architecte Germain Boffran crée alors un édifice à la symbolique forte : le château symbolise le temps.
En effet, on compte 4 ponts (les quatre saisons) ; 12 tourelles (les mois de l'année) ; 52 cheminées (le nombre de semaines dans une année) et 365 fenêtres représentant les jours d'une année. Le château trône au milieu d'un jardin à la française dessiné par Emilio Terry, aidé de Henri et Achille Duchêne. 

Haroué et les Arts

Si Haroué est si réputé, c'est aussi grâce aux artistes qui le décorent.

Jean-Lamour, maître-serrurier et ferronnier du roi Stanislas Leszczyński de Pologne, est chargé des grilles, des balcons et de la rampe d’escalier. Jean-Lamour est notamment célèbre pour la réalisation des grilles de la place Stanislas à Nancy. Barthélemy Guibal, également au service du roi de Pologne, réalise les statues du château. Jean-Baptiste Pillement, que l’on connaît pour ses aquarelles et ses peintures de décors, peint l’intérieur de l’une des tours du château ainsi que le salon chinois.

De 1869 à 2017, la famille conserve différentes pièces de mobilier commandées par Louis XIII pour le château de Saint-Ouen, dont des assises de Pierre-Antoine et Louis-Alexandre Bellangé, des luminaires de Pierre-Philippe Thomire et une pendule de Lucien-François Feuchère. Cet ensemble mobilier, en cours de restauration, est actuellement conservé au château de Maisons dans les Yvelines. 

Un château ouvert à la visite

Le château de Haroué est désormais géré par le Centre des Monuments Nationaux mais reste la propriété de la famille de Beauvau-Craon. 

Partager :

Commentaires

    Pass Patrimoine Côté