Nid de vipères en terre basque

La ville de Saint-Jean-de-Luz, dans les Pyrénées-Atlantiques est particulièrement connue pour avoir abrité le mariage de Louis XIV et de Marie-Thérèse d’Autriche, infante espagnole.

La maison de l’Infante, la maison de Louis XIV et la porte scellée de la cathédrale témoignent encore de cet épisode historique majeur.

Dessin de Pablo Tillac (1880-1969) représentant Joannis de Suhigaraychipy, "corsaire du Roy".

Mais plusieurs autres bâtiments et rues témoignent d’une autre facette de la ville : elle regorgeait de corsaires, ce qui lui valut au XVIIe siècle le surnom de « nid de vipères » donné par les Anglais.

En effet, redoutables marins, nombre de pêcheurs basques ont trouvé dans la course une activité bien plus lucrative.

Joannis de Suhigaraychipi, dit Coursic, originaire de Bayonne est l’un des plus connus.
Sous le règne de Louis XIV, il capture plus de cent navires ennemis à lui seul.
En 1691, le duc de Grammont écrit au roi pour lui vanter les exploits du corsaire en ces termes : « Sa Majesté pourrait aller de Saint-Jean-de-Luz à Ciboure sans se mouiller les pieds en empruntant les ponts des bateaux pris à l’ennemi. ».

Pour en savoir plus. 

 

Partager :
Tags:

Commentaires

    PCC - Carré