Cet Ete je visite la France

Loches : le donjon millénaire

Du sommet du donjon de Loches, dix siècles d’histoire de France nous contemplent… Partons à l’assaut de la plus spectaculaire des forteresses romanes qui nous soient parvenues.

Le donjon est élevé par Foulques Nerra, IIIe comte d’Anjou, entre 1013 et 1035. Haut de 36 mètres, il servait à protéger la région de ses ennemis et affirmer sa puissance.

 
Cour du donjon de Loches

Le donjon était le lieu de vie de la famille comtale.

Au rez-de-chaussée étaient conservées les réserves permettant de vivre au sein du donjon .

La grande salle d’apparat, où se déroulaient la vie publique de la famille, les banquets et les audiences du comte, était située au premier étage.

À l'étage supérieur, les appartements privés de la famille d’Anjou permettaient de recevoir leurs proches.

Enfin, le dernier étage avait une vocation principalement défensive, puisqu’il donnait accès à une galerie en bois qui entourait le donjon et permettait de se défendre en cas d’attaque.

Intérieur du donjon de Loches

 

Pendant la Guerre de Cent ans, Loches et son donjon changent plusieurs fois de camp entre France et Angleterre.

Henri II Plantagenêt, Jean sans Terre, Philippe Auguste ou encore Richard Cœur de Lion prennent successivement possession des lieux avant qu'ils soient définitivement repris aux Anglais par le roi Philippe II (Auguste) en 1205.

Chaque occupant fait ajouter des éléments d’architecture militaire dont les remparts, les fossés secs, la chemise, la courtine ou encore les tours à bec.

Aujourd’hui, bien que les planchers et les plafonds du donjon aient disparu, sa succession d’étages se devine encore par la superposition des cheminées. L'ensemble donne au visiteur une impression vertigineuse et monumentale, lorsqu'il lève la tête au cœur de l'édifice.

À l'opposé, au sommet de la tour, le chevalier d’un jour peut admirer le splendide panorama ouvert sur la Touraine et scruter l’horizon pour débusquer tout ennemi approchant.

Le donjon a bien d'autres histoires et secrets à révéler, nous vous invitons à les découvrir sur place. Retrouvez toutes les informations sur le site de la Cité Royale de Loches.

Partager :
Tags:

Commentaires

    Pass Patrimoine Côté