Musée de Balzac - Centenaire de la mort de Rodin - mega banner

Le château endormi

Le château de La Mothe-Chandeniers se trouve dans la commune Les Trois-Moutiers dans la Vienne. Envahi par la végétation, il semble tout droit sorti du conte de la Belle au bois dormant. (à découvrir en vidéo)

Cette demeure a pourtant connu une histoire fastueuse. Construite au milieu du XVIe siècle par François de Rochechouart, marquis Chandoiseau, chassé de la cour suite à la révolte nobiliaire de la Fronde, il y recrée une cour brillante et organise des fêtes éclatantes !
Mais, privé de revenus, ces largesses le mènent au bord de la ruine. François de Rochechouart cède son bien qui est bientôt détruit par les Révolutionnaires.

Au XIXe siècle et début du XXe siècle, plusieurs propriétaires se succèdent. Ils font rénover, agrandir et creuser les douves autour du château, dans le goût des constructions néo-gothiques de l’époque.

Mais la vie de la Mothe-Chandeniers bascule dans la nuit du 13 mars 1932. Le château est ravagé par un terrible incendie.
Plus de 90% de l'édifice est réduit en cendres, ainsi que le mobilier du propriétaire, le baron Lejeune, dont  « Une bibliothèque contenant des livres très rares, des tapisseries des Gobelins, des meubles anciens et des tableaux de grande valeur. », comme l’énumère Le Figaro dans son édition du 14 mars 1932.
Un article de l’Ouest Éclair du 15 mars 1932 rapporte également ce terrible événement.

Le domaine est acheté dans les années 1980 par le Crédit Lyonnais qui démantèle les terres sans restaurer le château.

La Mothe-Chandeniers est racheté un peu plus tard par un professeur de mathématiques à la retraite qui déplorait dans une interview au journal La République en 2013 « J'ai acheté ce château il y a 32 ans. Je me suis tué pendant deux ans à essayer de le sauver en faisant des travaux de préservation. Mais j'ai été écœuré, torpillé par certaines personnes dans mes projets. »
Mais celui-ci est désormais interdit de s’approcher de son bien après s’en être pris violemment à un photographe.

Des pétitions ont éclos sur Internet et l’association « Les Amis du château de La Mothe-Chandeniers » a vu le jour le 9 avril 2016.
Pour en savoir plus.

 

Partager :
Tags:

Commentaires

    Grand Pressigny - La femme dans la Préhistoire - Carré