Pass Patrimoine 600 monuments 2022 page
03/06/2023
13362

Pourquoi le vélo est-il surnommé « La Petite Reine » ?

Nous entendons souvent les commentateurs sportifs évoquer la discipline cycliste avec le surnom de « Petite Reine ». Mais, connaissez-vous l’origine de cette appellation ?

Un poète, un journaliste sportif et une reine néerlandaise partagent l’invention du sobriquet « Petite Reine ». Cette expression fait sa première apparition dans la 3e édition de La Montagne, publiée en mars 1911, en pleine explosion de la pratique du vélo.

Il faut cependant remonter à la toute fin du XIXe siècle pour en trouver les sources ! Découvrez l'histoire et les origines de cette expression française !

Premier Tour de France en 1903

Pierre Giffard : le journaliste et le cyclisme

Le Figaro. Supplément littéraire du 4 octobre 1890, Article La Reine Bicyclette par Pierre Giffard © Gallica - BNF

Pierre Giffard est un journaliste passionné de sport. Il rédige, dans Le Supplément Littéraire du Figaro, en date du 4 octobre 1890, un article de quatre pages intitulé « La Reine Bicyclette » (lire l'article ici).

Visiblement inspiré par son papier, il publie, l’année suivante, un ouvrage éponyme qui retrace l’histoire du vélocipède depuis ses origines jusqu'au XVIIIe siècle.

La même année, le journaliste, rédacteur en chef du Petit Journal, crée pour sa publication la course cycliste Paris – Brest – Paris, longue de 1 200 kilomètres. Il souhaite ainsi démontrer le caractère pratique du vélo. C’est un véritable succès et plus de 200 coureurs participent au départ, donné le 6 septembre 1891.

L’année suivante, Pierre Giffard, lance Le Vélo, premier quotidien français intégralement dédié au sport. Il reste en kiosque jusqu’en 1904, date à laquelle il est finalement détrôné par L’Auto-Vélo, titre créateur du Tour de France

Edmond Haraucourt : le poète

Edmond Haraucourt - poète © Collection Felix Potin

En 1895, le poète Edmond Haraucourt est le premier à utiliser l’expression « Petite reine à deux roues ».

Il est alors en train de parcourir les routes de France à vélo, avec sa compagne. La prenant pour muse sur sa bicyclette, il en tire les vers suivants dans un poème intitulé Le Cycle : 

Ainsi parée, elle apparaît
Sur les routes de la forêt,
La petite reine à deux roues,
Cyclant sans bruit, cyclant, cyclant,
Culotte noire et pourpoint blanc,
Avec du rire, avec des moues,
Selon qu’on monte ou qu’on descend,
Et le vent qui chante en passant
Lui met du printemps sur les joues.

Par les vallons, par les coteaux,
Et sur la crête des plateaux,
Près des étangs et sur les branches,
Toujours sans but, toujours sans bruit,
Elle file, glisse, et s’enfuit
Et le vent fait battre ses manches,
Si bien qu’elle a l’air, dans son vol,
D’un grand cygne rasant le sol
Du vol blanc de ses ailes blanches.

Dans ce poème, la petite reine désigne bien sûr sa compagne sur son vélo et non la bicyclette elle-même. Le surnom de la petite reine commence à voir le jour...

Wilhelmine des Pays-Bas : la petite reine à bicyclette

Portrait de la reine Whilelmine des Pays-Bas en 1898 © GaHetNa (Nationaal Archief NL)

Née en 1880, la reine Wilhelmine Helena Pauline Maria van Oranje-Nassau, monte sur le trône des Pays-Bas en 1890, au décès de son père Guillaume III, à l'âge de dix ans !

La jeune femme, précurseur, privilégie pour ses déplacements dans le royaume, la bicyclette dont elle fait ainsi la promotion.

C’est le cas, en 1898, lors d’un séjour diplomatique à Paris. La reine arpente les rues de la capitale française, au guidon de son vélo, pour le plus grand éblouissement des journalistes qui la suivent. La presse surnomme affectueusement, cette grande amatrice de cyclisme : « La Petite Reine ». 

Les journaux français titrent avec ces trois mots, pour raconter le passage à Paris de cette petite reine à bicyclette. L'expression se propage alors rapidement. 

Ce n’est probablement pas un hasard si, encore aujourd’hui, les Pays-Bas sont surnommés "le pays du vélo".

La Petite Reine : des origines diverses

Aucune des informations ci-dessus ne permet d’expliquer, à elle seule, l’origine du surnom Petite Reine, donné à la bicyclette dès le début du XXe siècle. Mais, il est fort probable que ce soit le télescopage de ces trois histoires qui ait amené à l’usage de celui-ci, depuis maintenant plus d’un siècle !

Chaque année, au moment du Tour de France, vous pouvez entendre les commentateurs sportifs désigner le vélo par... la Petite Reine !

 

Amoureux d'histoire et de patrimoine ? Visitez plus de 650 monuments gratuitement pendant 1 an avec le Pass Patrimoine !

Tags: