Cet été je visite la France 2021 page

Mission Patrimoine 2021 : découvrez les 100 projets de maillage

  • Remparts de Villefranche-de-Conflent, Pyrénées-Orientales, Occitanie © Communauté de communes Conflent Canigou
  • Serre du château de Bouthonvilliers, Eure-et-Loir, Centre Val de Loire © Edouard de Verdun
  • Domaine viticole de Rochefort, La Haye-Fouassière, Loire-Atlantique, Pays de la Loire © Pierre-Bernard
  • Ancienne maternité, Mana, Guyane © Emilie Wroblewki
  • Ancien atelier de charron, Bouxurulles, Vosges, Grand Est © Commune de Bouxurulles
  • Boat House de l'aviron, Joinville-le-Pont, Val-de-Marne, Île-de-France © Association Aviron Marne Joinville
  • Buron de Margemont, Molèdes, Cantal, Auvergne-Rhônes-Alpes © Alexandre Chèze
  • Moulin à eau de Leyret, Roche-en-Régnier, Haute-Loire, Auvergne-Rhône-Alpes © Christian Chabrier
  • Manoir de la Cour de Launay, Morbihan, Bretagne © J.C Couché
  • Parc de la Villa Charlotte, Les Sables d'Olonne, Vendée, Pays de la Loire © Ville des Sables d'Olonne
  • Site du vieux village médiéval, Montlaux, Alpes-de-Haute-Provence, Provence-Alpes-Côte-d'Azur © Commune de Montlaux
  • Chapelle du château de Preisch, Moselle, Grand Est © Fondation du patrimoine

Soutenue par Stéphane Bern, la Mission Patrimoine pour la sauvegarde du patrimoine en péril a sélectionné, avec la Fondation du Patrimoine, le ministère de la Culture et la FDJ, 100 sites patrimoniaux répartis sur l'ensemble du territoire national. 96 sont situés en métropoles, 4 dans les collectivités d'outre-mer.

En mettant en avant ces sites, la Mission Bern 2021 concourt à leur sauvegarde : il s'agit de récolter les fonds nécessaires pour sauver ces bâtiments de la ruine. Leur restauration, leur entretien et leur valorisation sont au cœur de la Mission. 

Découvrez une sélection de 12 sites sélectionnés en 2021. 

Par ordre d'apparition : 

1. Remparts de Villefranche-de-Conflent, Pyrénées-Orientales, Occitanie © Communauté de communes Conflent Canigou
Villefranche-de-Conflent est célèbre pour ses remparts, inscrits à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des édifices créés par l’architecte militaire Vauban. Au cœur du massif du Canigou, labellisé Grand Site de France, Villefranche est défendue par ses remparts depuis le XIe siècle ; en 1668, Vauban modernise l’ensemble défensif. Les remparts et le chemin de ronde doivent être restaurés pour recouvrer leur accessibilité.

2. Serre du château de Bouthonvilliers, Eure-et-Loir, Centre Val de Loire © Edouard de Verdun
Le château de Bouthonvilliers, construit entre le XVI et le XVIIIe siècle, est doté d’un magnifique parc. Les jardins sont aménagés au XIXe siècle : les plantes exotiques côtoient le potager, le colombier et la chapelle. Le jardin à la française possède une serre construite en 1880. Malmenée par le temps, ses vitres doivent être remplacées et la structure métallique renforcée.  

3. Domaine viticole de Rochefort, La Haye-Fouassière, Loire-Atlantique, Pays de la Loire © Pierre-Bernard
Dans la même famille depuis sa construction en 1762, le domaine viticole de Rochefort fait figure de pionnier dans l’industrialisation de la viticulture. Le domaine rassemble une maison d’habitation, des vignes, des pressoirs et des chais. Épargné par la Révolution et les guerres, le domaine passe de génération en génération les femmes. Celles-ci, appauvries par les guerres et souvent veuves, ne peuvent pourvoir à l’entretien de la maison et de son domaine. En 2008, une nouvelle génération reprend le domaine et s’attache à lui redonner sa magnificence d'antan. Des travaux de rénovation sont nécessaires, notamment la mise hors d’eau de la maison et des communs.

4. Ancienne maternité, Mana, Guyane © Emilie Wroblewki
Cette maison du début du XIXe a tantôt accueilli une école publique, une maternité, la Mission Locale et un centre de formation. Ce bâtiment est caractéristique de l’architecture créole guyanaise du XIXe siècle, même s’il a été remanié à plusieurs reprises. Abandonné depuis 2010, il nécessite des travaux de toute urgence

5. Ancien atelier de charron, Bouxurulles, Vosges, Grand Est © Commune de Bouxurulles
Cet atelier de charron et de tonnellerie date de la fin du XIXe siècle. La bâtisse abrite des outils et témoigne du travail d’un charron au XIXe siècle. L’atelier est encore fonctionnel, mais le bâtiment qui l’abrite nécessite d’être restauré afin de ne pas porter atteinte aux trésors qu’il abrite. 

6. Boat House de l'aviron, Joinville-le-Pont, Val-de-Marne, Île-de-France © Association Aviron Marne Joinville
La Boat House de l'aviron est composée d'une auberge, construite en 1879, qui est un symbole des bords de Marne à Joinville. Rachetée par le Cercle Nautique de Paris en 1924, l’auberge est intégrée à un nouvel ensemble moderne : un bâtiment en béton armé y est accolé en 1932. Les façades des deux bâtiments sont en mauvais état, de même que les décors qui les ornent. Il est donc urgent de leur redonner leurs lettres de noblesse.

7. Buron de Margemont, Molèdes, Cantal, Auvergne-Rhônes-Alpes © Alexandre Chèze
Ce buron, petite maison de pierre à usage pastoral, servait à la fabrication du Cantal. Construit en 1906, il est utilisé comme relais par la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale. Pour ne pas perdre ce précieux témoin de l’histoire pastorale et de l’histoire de la Résistance, il est nécessaire de reconstruire ses murs et de remplacer sa charpente et sa couverture

8. Moulin à eau de Leyret, Roche-en-Régnier, Haute-Loire, Auvergne-Rhône-Alpes © Christian Chabrier
Ce moulin traditionnel à eau, construit en 1860, est un des rares moulins de la Loire à ne pas avoir été abandonné ou modernisé au XXe siècle. Il ne fonctionne plus depuis 1970 et accueille des manifestations culturelles ponctuelles. Le moulin de Leyret nécessite des travaux de restauration

9. Manoir de la Cour de Launay, Morbihan, Bretagne © J.C Couché
Ce manoir médiéval construit en 1470 arbore sa forme d’origine. Ses intérieurs rappellent le goût du XVe siècle pour les cheminées monumentales et les ornements sculptés. Proche de la ruine, des travaux doivent être engagés d’urgence pour le sauver

10. Parc de la Villa Charlotte, Les Sables d'Olonne, Vendée, Pays de la Loire © Ville des Sables d'Olonne
Un parc d'un hectare entoure la Villa Charlotte au moment de sa construction en 1864. Habitées par la violoniste Charlotte Chailley et son époux, la villa et son terrain sont agrandis au début du XXe siècle. Le parc est aménagé en trois espaces distincts : jardins du Second Empire, jardin à la française et potager. Le parc n’a désormais plus la même apparence : le jardin impérial et le potager sont en friche tandis que le jardin à la française a disparu suite à la construction d’un nouveau bâtiment par les services départementaux. Afin de faire revenir les arts dans cette villa Belle Époque, la ville des Sables d’Olonnes souhaite réaménager le parc et restaurer la villa.

11. Site du vieux village médiéval, Montlaux, Alpes-de-Haute-Provence, Provence-Alpes-Côte-d'Azur © Commune de Montlaux
Ce village du XIIIe siècle constitue un site de défense de choix. Perché sur un éperon rocheux, il domine le nouveau village de Montlaux, occupé depuis la Révolution française. Délaissé depuis le XIXe siècle, ce village abandonné est en péril : si son église Saint-Jacques a déjà été restaurée, il reste à stabiliser ses tours ainsi que les vestiges des maisons médiévales

12. Chapelle du château de Preisch, Moselle, Grand Est © Fondation du patrimoine
Le château de Preisch, construit au XVIIe siècle sur les bases d’un château fort, possède sa propre chapelle édifiée en 1773. Classée monument historique, elle a été transformée en un joyau baroque en 1862. On y trouve de merveilleux vitraux, caractéristiques de l’École de Metz, dessinés par Laurent-Charles Maréchal. La chapelle est en péril : des mouvements la menacent, il est donc urgent de la restaurer.  

Découvrez également les 18 sites emblématiques de la Mission Bern 2021 !

Visitez plus de 600 perles du patrimoine culturel français et belge !

Partager :
Tags:

Commentaires

    Pass Patrimoine Côté