Cet été je visite la France 2021 page

L'histoire clandestine du reblochon

Né dans les alpages verdoyants, au-dessus de Thônes en Haute-Savoie, au XIIIe siècle, le reblochon est né d’une idée ingénieuse et un peu chapardeuse … Un petit retour sur la naissance clandestine d’un fromage aujourd’hui célèbre en France. 

 

Contourner les taxes

L'abondance, une vache qui produit le lait du reblochon

Au Moyen-Âge, les paysans et fermiers qui gardent les vaches, effectuent la traite et fabriquent le fromage doivent payer une taxe, appelée le droit d’ociège. Celle-ci revient aux propriétaires des terres que les paysans exploitent, le plus souvent des moines ou des seigneurs. Cette taxe est calculée sur la quantité de lait traite par jour, ce qui représente un impôt lourd et contraignant pour les paysans. 

Une idée leur vient alors: lors du contrôle quotidien, ils font exprès de ne pas traire les vaches en entier pour payer une taxe moindre. Puis, le contrôleur parti, ils procèdent à la fin de la traite, et avec ce lait riche en crème, ils fabriquent un fromage onctueux. Depuis lors, en patois savoyard on nomme cette astuce clandestine la “rebloche”, car en savoyard, “reblocher” signifie “traire deux fois”. 

 

La recette du succès

L'affinage du reblochon

Du Moyen-Âge jusqu’au XIXe siècle, la production de reblochon reste très modeste et ne dépasse pas les frontières de la Haute-Savoie. Ce n’est qu’au tournant du XXe siècle, avec l’apparition du chemin de fer et la naissance du tourisme alpin que le reblochon conquiert le grand public

Depuis 1958, le reblochon est protégé par une Appellation d’Origine Contrôlée qui définit un cahier des charges strict et précis, afin de mettre en valeur le terroir

Découvrez plus de 500 pépites du patrimoine gratuitement et en illimité en France et en Belgique

Partager :
Tags:

Commentaires

    Pass Patrimoine Côté