Pass Patrimoine pages

Vessière Cristaux : une épopée familiale séculaire

Aujourd’hui, le nom de Baccarat nous semble indissociable d’un des savoir-faire français les plus éblouissants, celui du cristal. Pourtant cette ville de Lorraine a vu cette activité débuter, presque par hasard sous le règne de Louis XV.

Vase en cristal de Baccarat, réalisé vers 1890

Monseigneur de Montmorency-Laval, évêque de Metz, se préoccupe de la situation des forêts de la région et de ses bûcherons désœuvrés depuis la fin de l’exploitation des salines de Rosières.

En 1764, il demande au roi Louis XV, en ces termes, l’autorisation de fonder une verrerie : « Sire, la France manque de verrerie d'art, et c'est pour cela que les produits de Bohême y entrent en si grande quantité : d'où il suit une exportation étonnante de deniers, au moment où le royaume en aurait si grand besoin pour se relever de la funeste guerre de Sept Ans, et alors que depuis 1760, nos bûcherons sont sans travail ».

L’autorisation royale est donnée permettant la fondation des Verreries de Sainte-Anne. Après une période d’inactivité due à la Révolution, la verrerie est transformée en cristallerie, en 1816, avec l’autorisation de Louis XVIII.

 

Coupe en forme de bateau, en cristal de Baccarat, réalisée vers 1890-1900

C’est Louis-Philippe d’Orléans qui lance réellement le succès de la cristallerie en commandant un service en 1840. Il donne ainsi l’exemple aux plus grandes familles régnantes du monde qui plébiscitent particulièrement le service Harcourt, créé en 1841, surnommé « le service des rois ». Ces succès sont couronnés par une médaille d’or à l’exposition universelle de Paris de 1855.

C’est dans ce contexte de grande renommée du cristal Baccarat qu’est fondée, en 1882, à Baccarat, la verrerie Vessière qui, aujourd’hui encore, vend les plus belles productions de la cristallerie et bien d’autres chef-d’œuvres.

 

Le magasin Vessière Cristaux au début du XXe siècle

Justin Vessière a travaillé au service de la cristallerie pendant de nombreuses années. Il parcourt tout d’abord l’Europe afin de faire connaître au plus grand nombre les productions Baccarat, à l’occasion des événements les plus prestigieux. De retour à Baccarat, il devient graveur de cristal aux côtés de maitre Simon, qui a adapté pour la société la technique de gravure à l’acide.

Après cette belle carrière, Justin Vessière décide d’offrir une vitrine aux productions de la cristallerie dans le cœur de Baccarat, il implante ainsi son magasin, 26 rue des Ponts, juste à côté de l’église.

Le magasin Vessiere Cristaux dans les années 1950

Malheureusement, l’église et le magasin sont détruits lors de bombardements en 1914. Mais, après avoir traversé la Meurthe, la famille Vessière ouvre à nouveau les portes de leur commerce dès l’année suivante. Il occupe encore aujourd’hui le même emplacement.

Désormais, le magasin Vessière Cristaux expose les plus belles productions de cristalleries françaises dont Lalique, Saint-Louis. Mais, on y découvre aussi de superbes pièces étrangères en cristal de Bohème ou verre de Murano. La richesse et la diversité des créations lorraines, en cristal et en verre, sont également mises à l’honneur avec des œuvres d’Emile Gallé, des frères Daum, de la famille Muller encore de la cristallerie Lehrer.

Afin de dépoussiérer l’image du cristal, Vessière Cristaux a également lancé une production récente de bijoux en cristal et notamment des bracelets accessibles à porter au quotidien, la relève est ainsi assurée.

Pour en savoir plus sur ce magasin exceptionnel et découvrir ses joyaux, suivez ce lien.

Partager :
Tags:

Commentaires

    Patrivia