Les plus grands champagnes de vignerons à prix direct propriété

Le château de Crèvecoeur

Le château de Crèvecœur-en-Auge, dans le Calvados, domine le panorama du haut de sa motte féodale depuis le XIIe siècle.

Logis du château

 

L’enceinte qui enserre la haute-cour du domaine date de cette époque. Elle abrite le logis seigneurial, bâti au XVe siècle.
Ce bâtiment qui a conservé ses murs à pans de bois a abrité les propriétaires des lieux jusqu’en 1970.

Aujourd’hui, le bâtiment permet de découvrir l’exposition « l’Histoire Reconstituée » en dévoilant le monde des reconstitueurs, ces passionnés qui redonnent vie à l’Histoire.

Chapelle du XIIe siècle

 

Située en dehors de cette haute cour, la chapelle est, elle aussi, un témoin des origines du château.

Érigée au XIIe siècle dans un style roman, elle possède encore des vestiges de peintures murales et une superbe charpente à berceau en bois.

Elle accueille aujourd’hui une exposition sur l’histoire de Crèvecœur et son architecture.

Le reste du domaine, appelé basse-cour, conserve encore ses bâtiments agricoles, élevés comme le logis seigneurial aux XVe et XVIe siècles, conférant à l’ensemble une belle homogénéité architecturale. On peut encore admirer le colombier, symbole du pouvoir seigneurial et de sa richesse. Celui-ci compte 1500 boulins.

Vue du pigeonnier et de la ferme

La ferme, réservée à l’habitat du fermier et au stockage du fourrage, a conservé sa vocation agricole jusqu’aux années 1970.

Aujourd’hui, une exposition y est déployée pour présenter les techniques de construction à pans de bois et l’évolution du bâti dans le Pays d’Auge au cours des siècles.

 

Vue de la grange

La grange, disparue à la fin du XIXe siècle, est reconstruite selon les plans originaux dans les années 1970.
Cette année 1970  est un tournant majeur dans l’histoire du château. À cette date, la Fondation Schlumberger rachète les lieux pour en faire un musée dédié à l’aventure industrielle de Conrad et Marcel.

C’est en effet non loin de là, dans la propriété familiale du Val Richer que les deux frères ont mis au point leur technique de prospection électrique du sous-sol.
Ils fondent, en 1926, la Société de Prospection Electrique qui développe le premier procédé de recherche de pétrole.
L’entreprise prend le nom de Schlumberger Well Surveying Corporation en 1934, elle est aujourd’hui une multinationale opérant sur tous les continents.

L’exposition située dans la grange entend raconter cette épopée exceptionnelle.

Enfin, le domaine est complété par un bâtiment monumental : la porterie, qui accueille les visiteurs. Elle s’intègre parfaitement mais provient de l’ancien château de Beuvillers près de Lisieux, elle a été remontée à Crèvecœur en 1973.

Chaque été, le château accueille les Médiévales, une semaine pour remonter le temps et vivre à l'heure des chevaliers, des serfs et des seigneurs. L'occasion de découvrir les métiers anciens mais aussi de partager de grands banquets !

Pour en savoir plus sur le château de Crèvecœur suivez ce lien.

La porterie

 

Partager :
Tags:

Commentaires

    Champagne Terroir carré