Cet Ete je visite la France

Les châteaux de la Loire où on ne les attend pas

Le long de la vallée de la Loire, tout le monde connaît, Chambord, Chenonceau ou Blois, mais ce fleuve a également donné son nom à un département dont les châteaux n’ont pas beaucoup à envier à ceux que nous venons de citer.

Découverte de 6 châteaux à ne pas manquer !

La Bâtie d'Urfé

La Bâtie d’Urfé à Saint-Étienne-le-Molard :

Cette pépite de la Renaissance a été bâtie par Claude d’Urfé, ambassadeur de François Ier à Rome. Il s’inspire de ses voyages pour faire élever ce château à l’emplacement du manoir familial. 
La cour du château est gardée par un sphinx qui n’avait jamais bougé pendant 4 siècles. Restauré récemment, il est désormais exposé protégé à l’intérieur du château tandis qu’une réplique à l’identique a pris la relève dans la cour.
Ne manquez pas la superbe grotte rocaille, qui a regagné toute sa splendeur après sa restauration en 2008.
Ce lieu poétique est connu pour avoir inspiré l’écrivain Honoré d’Urfé dans la rédaction de son œuvre l’Astrée.
En savoir plus

Le château de Bouthéon

Château de Bouthéon à Andrézieux-Bouthéon

Perché sur un éperon rocheux qui domine la Loire, au cœur de la plaine du Forez, l’histoire du château se confond avec celle de la région.
Successivement possession des familles de Chalus, Joyeuse, La Fayette et enfin Bourbon, ce château s’est construit au fil des siècles et son architecture reflète aujourd’hui cette existence tumultueuses.
Les tours médiévales côtoient une façade et superbes jardins Renaissance.
L’ensemble est remanié au XIXe siècle dans un goût néogothique particulièrement visible dans la chapelle.
Le domaine abrite désormais un parc animalier et un parc botanique de grande ampleur.
En savoir plus.

Château de La Roche

Le château de la Roche à Saint-Priest-la-Roche

Un château a été édifié à cet endroit dès le XIIIe siècle. A cette époque, la forteresse médiévale était située sur un piton rocheux qui dominait la Loire de plus de 40 mètres. Elle faisait office de guet et de point de péage à l’entrée du comté du Forez.

Les crues répétées du fleuve endommagent le château qui est abandonné au XVIIe siècle. Acquis par un industriel roannais au début du XXe siècle, la demeure est restaurée dans le style néogothique qui subsiste aujourd’hui.

Menacé par la construction du barrage de Saint-Priest, le château est finalement épargné par les eaux et transformé en île. EDF a finalement baissé le niveau d’eau du barrage afin de permettre un accès permanent au château.
En savoir plus.

Château des Bruneaux à Firminy

Le château des Bruneaux :

À Firminy, il n’y a pas que le site du Corbusier ! Ce château des Bruneaux construit sous le règne de Louis XVI, est également un lieu important de l’histoire de la ville par ses aménagements.

Si les pièces de réceptions ont conservé leur décor et leur mobilier Louis XVI, les combles, qui accueillaient la domesticité, ont été transformés en écomusée.
Les salles présentent ces métiers exercés par les petites mains qui faisaient fonctionner le château et tourner la vie de ses propriétaires : cloutiers, boulangers, menuisiers sont représentés. Un appartement typique des habitants du Forez est également reconstitué.

Dans l’enceinte du château, une mine, emblème des activités du département, a été reconstituée dans les années 1980. Le château de Bruneaux offre une véritable plongée dans l’histoire de Firminy et sa région !
En savoir plus

Le château de Boën

Le château de Boën, dit château Chabert à Boën :

Ce château construit entre 1776 et 1786 est le dernier élevé dans la région avant la Révolution. Le marquis Jean-Marie Punctis de la Tour, commanditaire du château, fait appel à un architecte italien, Michel Dal Gabbio qui donne à l’édifice un superbe style néoclassique.

Acheté par la municipalité dans les années 1930, le château accueille aujourd’hui un musée de la vigne et des vignerons mais les salles de réception au style Louis XVI sont toujours intactes comme la sublime rotonde à l’italienne qui couronne le corps de bâtiment central.
En savoir plus.

Château Chalmazel

Le château de Chalmazel

Surplombant la vallée du Lignon, le château de Chalmazel veille sur les environs depuis le XIIIe siècle. Construit comme une forteresse inexpugnable face aux ambitions féroces de ses voisins de la seigneurie de Couzan, le château dresse fièrement ses quatre tours et son donjon vers le ciel.
Les familles Marcilly et Talaru apportent quelques modernisations au fil du temps mais la forteresse garde sa silhouette imposante.
Le dernier marquis de Talaru, sans descendant, cède sa demeure à une congrégation de religieuses qui la transforme en hospice puis en internat pour les écoliers du bourg.

Racheté par des particuliers en 2002, le château est rénové, ouvert à la visite en été et certaines de ses pièces sont aménagées en chambres d’hôtes pour passer une nuit au Moyen Âge.
En savoir plus.

Pour en savoir plus sur le patrimoine de la Loire.

Partager :
Tags:

Commentaires

    Pass Patrimoine Côté
    Pass Patrimoine pages