EDF Hydrélec été 2020 page

À l'abordage des îles méditerranéennes !

Nous vous proposons de partir au soleil des îles méditerranéennes dont l'histoire, le patrimoine et la beauté réchaufferont également vos esprits !

Archipel du Frioul dans les Bouches-du-Rhône

Les îles du Frioul font partie intégrante de la ville de Marseille, elles sont comprises dans le 7e arrondissement de la ville.
Elles sont composées de 4 îles qui ont joué un rôle important dans l’histoire de la cité phocéenne, en particulier comme protectrices : elles ont été fortifiées dès le règne d’Henri IV.
Pendant l’épisode de la peste de Marseille, en 1720, l’une d’elles, l’île Ratonneau, a servi de lieu de quarantaine. 
L’île d’If reste la plus connue de l’archipel, en effet sa prison a accueilli des détenus célèbres comme Louis Auguste Blanqui. Mais c’est Alexandre Dumas et son célèbre Comte de Monte-Cristo, qui a fait toute sa renommée !

Château d'If © Benoit VALENTIN

Les îles d’Or dans le Var

Egalement appelées îles d’Hyères, du nom de la ville au large de laquelle elles sont situées, les îles d'Or forment un archipel de 3 îles et 2 îlots qui sont la pointe méridionale de la Provence.
Occupées par l’homme depuis la préhistoire, elles deviennent principalement religieuses au Moyen-Âge avec l’abbaye du Castelas située au Nord de l’Île du Levant, aujourd'hui détruite suite à une histoire mouvementée, dont des raids de pirates.
Sous le règne de François Ier ces îles sont en proie aux rapines sanglantes, c’est pourquoi le roi, de passage dans la région crée le titre de Marquis des îles d’Or, chargé de rétablir la sécurité. Ce titre ronflant s’est transmis pendant 11 générations, jusqu’à la Révolution !
Pour lutter contre les incursions, des forts sont également construits sur ces îles, dont le fort moulin sur l'île de Port-Cros.

Port de Porquerolles © Hyères Tourisme

Îles de Lérins dans les Alpes-Maritimes

Habitées depuis la préhistoire, ces îles sont situées au large de Cannes, elles appartiennent à la ville et sa célèbre croisette. Cet archipel est constitué de 2 îles majeurs et 3 îlots non habités.
La première île est celle de Sainte-Marguerite, elle est particulièrement célèbre pour sa prison qui a accueilli le mystérieux homme au masque de fer.
La seconde est celle de Saint-Honorat qui accueille un monastère très important. La légende raconte que lors de la fondation du monastère, l’île était envahie de scorpions et reptiles, et pour les faire disparaître, Honorat aurait fait monter les eaux de la mer afin de les noyer.

Abbaye de Lérins © Florian Pépellin

Iles sanguinaires en Corse-du-Sud

Proches d’Ajaccio, en Corse, ces îles doivent leur nom à la couleur qu’elles prennent lors des couchers de soleil !
Désormais inhabitées, un aura de mystère plane autour d’un éventuel peuplement au XVIe siècle lors de la construction de la tour génoise. Alphonse Daudet lui-même évoque ces êtres obscurs dans son œuvre « Les Lettres de mon Moulin ».
Aujourd’hui elles ne sont accessibles qu’en bateau pour la journée et seule l’île accueillant un sémaphore se visite, mais elles offrent un panorama exceptionnel ! 

Les Îles Sanguinaires © Voyages Lambert

Iles lavezzi en Corse-du-Sud

Situées au large de Bonifacio, c’est le point le plus méridional de la France métropolitaine !
Cet archipel, qui parait idyllique, est un lieu de navigation très dangereux localisé dans le détroit qui sépare la Corse de la Sardaigne.
En plongeant dans les eaux turquoises de ces îles, vous pouvez d’ailleurs essayer de retrouver l’épave de la frégate La Sémillante, dont le naufrage en 1855 a causé les plus grosses pertes humaines de la Marine Française.
Zones protégées, ces îles ne sont accessibles qu’en bateau pour la journée.

Pointe des îles Lavezzi avec un des cimetières de naufragés de La Sémillante © Telperion

Partager :

Commentaires

    Patrivia