Noel 2021 PP Bandeau pages

Vidéo : le château de Fougères

<>

Un emplacement stratégique des marches de Bretagne

Les marches de Bretagne, dont Machecoul est l’un des pivots, comptent une douzaine de châteaux. C’est ainsi, avec cette ligne de défense, que les Bretons espèrent contenir les armées françaises. Le château de Fougères est l’un des maillons forts de ce dispositif. Il a été doté des dernières innovations, en matière d’armement et de fortification, par François II, duc de Bretagne au XVe siècle. François II sait qu’ici, dans cette zone frontière, va se jouer l’avenir de son duché. C’est pour cela qu’il imagine ces tours en fer-à-cheval.

 

Un château pensé pour la guerre

Ces grosses tours sont caractérisées par 4 à 5 niveaux de casemates, et par le fait qu’il n’y a jamais de canonnières qui soient tournées vers l’extérieur. Cela permet à la tour d’encaisser les coups à la manière d’une carapace de tortue. Cette tour est très épaisse puisque la pièce intérieure est rectangulaire, et qu’au raccord de la rotondité et du carré il y a plus de sept mètres d’épaisseur de mur, qui est simplement là pour résister.

C’est donc vraiment un modèle de tour très fort qui marque l’effort de guerre du duc de Bretagne, pour préparer l’attaque française à venir. Il s’agit de se mettre à la place des soldats de François II, lorsqu’ils procédaient à la mise à feu.

 

Casemates et latrines : un mélange surprenant

La casemate, qui accueillait autrefois les canons, a une forme triangulaire. Elle est équipée d’une porte à vantail qui se ferme, ainsi que d’une niche de retrait qui permet au servant, après la mise à feu, de courir s’y réfugier pour éviter d’être blessé par les étincelles ou par l’éclatement des culasses.

Au Moyen Âge, la détonation des canons était très forte et avait des conséquences surprenantes pour les militaires. La mise à feu était aussi extrêmement rapide.   

Dans l’une des casemates d’artillerie se trouvent des latrines. Elle se compose de deux ouvertures de tirs destinées à des armes légères ainsi que les latrines au centre. Cela s’explique par le fait que l’énormité du bruit de la détonation entraînait un relâchement des muscles.

Tous ces détails montrent l’ingéniosité de ces tours. Pourtant, le 19 juillet 1488, les armées françaises, par la ruse, prennent possession du château de Fougères.

 

Cette vidéo est extraite du film Passion patrimoine : Bretagne au cœur produit par Eclectic Production

 

Visitez près de 600 châteaux, abbayes et jardins avec le Pass Patrimoine !

Partager :
Tags:

Commentaires

    Noel 2021 PP Cote