La Prophétie d'Amboise - mega-banner - 2

Campaniste

Campaniste en intervention

S’il n’est pas toujours agréable de se « faire sonner les cloches », ce qui signifiait autrefois se faire réprimander, il est absolument nécessaire de préserver nos cloches !

Ces merveilleuses créations qui ornent nos églises et donnent vie à nombre d’édifices à travers la France, méritent d’être choyées. Les campanistes oeuvrent en ce sens depuis plus d’un millénaire.

Ce métier remarquable qui a pour vocation de créer, rénover, embellir les cloches et par la suite les horloges monumentales, apparut sous ce vocable au Vème siècle, sous l’égide Saint Paulin évêque de Campanie.

Cependant, il faudra patienter jusqu’aux années 2000 pour que ce mot trouve enfin sa place dans le dictionnaire ! Jusqu'alors, les artisans n'avaient pas de nom officiel...

Mais souhaitant se regrouper pour promouvoir leur métiers, le terme de campaniste fut retenu puis inscrit dans les dictionnaires et même repris par l'Académie Française. 

Une reconnaissance bien méritée pour ces hommes et ces femmes dont le savoir-faire ancestral participe au maintien d’un patrimoine fort prisé des français.

 

Petite anecdote de campanistes

Un jour un campaniste entend parler de trois cloches qui "dormaient "dans les réserves de l'Assemblée Nationale.

Après expertise, elles datent du XVIème, XVIIème et XVIIIème siècle. Ce sont des cloches de récupération très anciennes et dont l'une provient de Chambord. De vrais trésors patrimoniaux oubliés !
 
Après 6 ans de dialogue avec Laurent Fabius et Jean-Louis Debré, les cloches furent finalement exposées dans les jardins de la buvette des députés.
Mais à l'époque, le campaniste eu interdiction d'en parler à la presse pour éviter qu'elle ne titre : "Trois cloches de plus à l'Assemblée Nationale !". Il fallait bien préserver la réputation de cette institution.
 

La journée du Clocher

Le CECHConservatoire Européen des Cloches et Horloges d’édifices, met en valeur le patrimoine campanaire et les horloges d’édifices depuis 1997.
Il a pour objectifs de sensibiliser le public, inventorier et sauvegarder ce patrimoine.

Depuis 2015, il organise La journée des clochers, le lundi de Pentecôte. Une centaine d'édifices ont déjà ouvert leurs portes.
Ne manquez pas l'édition 2018, le 21 mai prochain !

Toutes les informations sur le site du CECH.  

Partager :
Tags:

Commentaires

    PCC - Carré