Golf Stars Classification des golfs
Les Baux de Provence

"Sans passion rien de bon !"

Ce vieil adage s’adapte parfaitement à l’incroyable richesse que recèlent les produits du terroir. Le week-end dernier, à Aix-en-Provence, invité pour participer à un très beau salon littéraire qui vient de se créer sous l’intitulé "Plumes de Stars", j’ai découvert dans le cadre de cette rencontre, une autre forme d’expression de nos talents hexagonaux.

Les organisateurs avaient réuni, pour l’occasion, différentes entreprises soucieuses de défendre une tradition gastronomique provençale qui remonte aux temps les plus anciens.
Tout d’abord l’huile d’olive, utilisée depuis l’antiquité comme aliment mais aussi médicament et combustible, dignement représentée par les propriétaires du "Château Virant". Grâce à un ouvrage illustré, ils nous apprennent les différentes variétés d’olives, plus de 1000 recensées, les méthodes d’extraction et l’importance de la production européenne qui couvre 75% de la demande mondiale !

Ce petit livre vert, nous rappelle aussi que le secteur alimentaire peut désormais s’enorgueillir d’un label de haute qualité : l’EPV, Entreprise du Patrimoine Vivant.
Cette appellation distingue les entrepreneurs "qui savent réconcilier la tradition et l’innovation, le savoir-faire et la création, le travail et la passion…".

En me promenant à travers les stands, j’étais émerveillé par cette spécificité française souvent portée par les mêmes familles de génération en génération. C’est le cas des frères Jonquier qui perpétuent depuis 1885 une virtuosité ancestrale en fabriquant un nougat haut de gamme, noir ou blanc, souple ou dur, mêlant miel, sucre et amandes.
De même pour ces fameux berlingots de Carpentras qui ont bercé mon enfance dont le confiseur Clavel a su maintenir la saveur acidulée. Qui n’a pas sucé avec plaisir ces petits bonbons rayés aux couleurs multicolores au détour d’une cour d’école ?

Pour achever ce périple gustatif, j’ai savouré des vins du terroir provençal dont ceux du Château d’Estoublon, site exceptionnel de la vallée des Baux de Provence, ou du Château de la Dorgonne autre lieu remarquable ancré au cœur du Lubéron.
J’ai été frappé dans mes échanges avec les propriétaires du respect que chacun porte au processus biologique qui permet d’équilibrer "la nature par la nature". Une belle leçon d’écologie qu’il est possible d’approfondir en allant sur ces domaines viticoles dont certains proposent des parcours pédagogiques passionnants.
Quoi de plus beau que cette volonté d’allier connaissance et savoir-faire pour nourrir l’envie du bon et de l’authentique?

A la semaine prochaine,

Patrick de Carolis

Pour en savoir plus sur ce label « Entreprise du Patrimoine Vivant » :  www.patrimoine-vivant.com

Auteur: 
Patrick de Carolis
Scroll to Top