Plus Beaux Détours de France 2

Au fil de la Seine vol.2

Cliquez sur l'infographie pour la télécharger

De sa source en Bourgogne jusqu'à son embouchure au Havre, la Seine traverse une multitude de lieux de patrimoine à ne pas manquer.
Deuxième partie : l'Île-de-France.

Melun en Seine-et-Marne
Située aux portes de l'Île-de-France, la ville de Melun a connu une histoire très mouvementée.
Tout débute sur l'île Saint-Etienne (en photo) où domine encore la collégiale Notre-Dame fondée en 1016. Le palais des rois capétiens qui séjournaient souvent dans la ville a en revanche disparu.
Ville militaire pour défendre la capitale, elle abrite depuis 2015 le Musée de la gendarmerie nationale.

Choisy-le-Roi dans le Val-de-Marne
En -52 AV. J.-C.,  César livre bataille sur le territoire de la commune. Elle connaît après cet épisode une longue période paisible.
En 1682, Anne-Marie-Louise d'Orléans, cousine de Louis XIV, y fait bâtir un château. Le village prend alors le nom de Choisy-Mademoiselle.
Au XVIIIe siècle, le roi Louis XV l'acquiert et y installe Mme de Pompadour, le village est renommé Choisy-le-Roi. Abandonné après la Révolution, le château n'existe plus, mais de cette période royale subsiste l'église Saint-Louis et Saint Saint-Nicolas (photo).

Île de la Cité à Paris
L'île de la Cité est le cœur historique de la ville de Paris. Sur ces terres étaient établis les Parisii, tribu gauloise qui a donné son nom à notre capitale. Après la conquête romaine, un temple gallo-romain dédié à Jupiter est bâti à l'emplacement actuel de Notre-Dame.
Centre du pouvoir royal au  Moyen Âge, le Palais de la Cité est le plus vieil édifice de la royauté française. Il abrite désormais le Palais de Justice, la Conciergerie et la splendide Sainte-Chapelle édifiée par Saint-Louis au XIIIe siècle.

Sèvres dans les Hauts-de-Seine
La ville de Sèvres est connue dans le monde entier grâce à sa manufacture de porcelaine, créée au milieu du XVIIIe siècle sous l'impulsion de Mme de Pompadour. Les services de tables royaux, puis impériaux et de nombreux présents offerts aux dignitaires étrangers y sont confectionnés.
Le musée national de la céramique est créé sur le site dès 1824.
Afin de faire rayonner ce savoir-faire toujours vivant, la Cité de la céramique - Sèvres-Limoges a vu le jour en 2010.

Saint-Germain-en Laye dans les Yvelines
Ville royale bien avant Versailles, Saint-Germain-en-Laye a accueilli les rois de France dès le règne de Louis VI Le Gros.
Sa position dominante au-dessus de la Seine dévoilant un panorama spectaculaire jusqu'à Paris est un lieu de repli idéal en cas de danger dans la capitale.
Plusieurs châteaux ont été bâtis, mais seul subsiste le Château Vieux, élevé par François Ier, et sa Sainte Chapelle construite par Saint Louis. Le Château Neuf, dans lequel Louis XIV a vu le jour, a lui été détruit sous Charles X.

Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines
À la confluence de la Seine et de l'Oise, Conflans-Sainte-Honorine est la capitale de la batellerie depuis 1855. C'est à cette date qu'une chaîne servant à guider les péniches jusqu'à Paris est mise en place, obligeant les bateliers à y faire étape pour constituer les convois.
Cette activité prend une telle ampleur dans la ville que, chaque année, on y célèbre le pardon national de la batellerie, sur le modèle des pardons bretons.
La ville accueille également le musée de la batellerie, abrité dans un château néo-renaissance.

Poissy dans les Yvelines
Ville royale dès le Ve siècle, Poissy est une des premières cités de France à obtenir le statut de commune en 1200. Au XIIIe siècle, elle voit naître le roi Louis IX et son fils Philippe III dit Le Bel. La collégiale Notre-Dame, où ils ont été baptisés est encore le monument le plus spectaculaire de la ville. Les rois délaissent définitivement Poissy pour Saint-Germain-en-Laye au XVe siècle.
Poissy possède un joyau de l'architecture moderne : la Villa Savoye (photo) dessinée par Le Corbusier à la fin des années 1920. Elle appartient aujourd'hui au Centre des monuments nationaux.

Rosny-sur-Seine dans les Yvelines
Habitée depuis l'époque romaine, la ville de Rosny-sur-Seine a vu naître Maximilien de Béthune, duc de Sully et grand ministre du roi Henri IV.
C'est lui qui fait ériger le château en pierres et briques, selon le goût de l"époque.
Devenu propriété de la famille de Berry au XIXe siècle, le château est rénové par la duchesse Marie-Caroline qui fait bâtir à côté l’hospice Sainte-Charles pour soigner les malades et élever les enfants pauvres.
Après de nombreux déboires au XXe siècle, le château est aujourd'hui en cours de restauration.

 

Partager :

Commentaires

    PCC - Carré