Musée de Balzac - Centenaire de la mort de Rodin - mega banner

La Brasserie de l'Isle Saint-Louis

Un des plaisirs du voyage culturel est de dénicher l’authenticité dans chacun des lieux que l’on visite. La chose est de plus en plus ardue alors que le flot des touristes apporte avec lui boutiques de souvenirs et restaurants industriels affichant de faux airs d’antan. Paris en est aussi la capitale...

C'est donc toujours agréable de découvrir quelques lieux qui ont encore une histoire et le souci de garder et de transmettre la chaleur de traditions simples comme celle de la bonne vieille brasserie parisienne. 


Extérieur de la brasserie

Nichée sur les bords de Seine, la terrasse pointant vers le Panthéon, la Brasserie de l'Isle Saint-Louis est une de ces adresses où il fait bon ripailler. Héritière d’auberges déjà situées sur cet emplacement, la brasserie actuelle s’installe dans les années 20 avec Monsieur Lauer. Cet alsacien ne sert alors qu’un plat : la choucroute-saucisses pour accompagner les joutes verbales qui résonnent autour des verres de bières.


Miroir à la thématique alsacienne

En 1953, le père Lauer passe la main a un de ses habitués, le chef Paul Guepratte, dans un de ces contrats qu’on ne voit plus aujourd’hui : le repreneur s’engageant à travailler dur pour payer le vendeur au plus vite.
Petit à petit, Paul Guépratte étoffe la carte tout en gardant l’esprit alsacien de l’ancien propriétaire. La brasserie prend alors son statut « parisien ».

Deux générations plus tard, ces petits-fils, Paul-Emmanuel et Jérôme Kappe, perpétuent la tradition. Ils vous accueillent dans une ambiance chaleureuse au milieu des cigognes et des nappes à carreaux. Un charme symbolisé par le percolateur de 1928 qui trône encore au centre du bar.


Bar intérieur avec le percolateur de 1928

Salle intérieur de la brasserie

Au-delà de son histoire et du sa vue atypique sur le Panthéon, on ne peut que recommander cette brasserie sympathique, en particulier pour les déjeuners de famille du weekend où l’on saura savourer le temps autant que le repas.
La carte de la Brasserie offre ainsi les classiques alsaciens : tarte à l’oignon, choucroute, coq au Riesling, mais aussi les essentiels de la capitale : tartare, entrecôte beurre maître d’hôtel et hamburger œuf à cheval.

Coq au Riesling et baba au rhum de la brasserie (nous avons testé, c'est très bon ! )

La cuisine est maison (seules les glaces Berthillon, île Saint-Louis oblige, occupent le congélateur). Le choux, chose rare, est encore cuit sur place.
Les portions sont généreuses (les petits appétits ne prendront qu’un plat) et le service agréable ; ne nous en plaignons pas !

Pour les amateurs, la Brasserie est située au 55 rue de Bourbon dans le 4ème arrondissement et vous accueille du jeudi au mardi de 12h00 à 22h30.
Site web de la Brasserie.

Le chef de la Brasserie de l’Isle Saint-Louis a bien voulu nous donner sa recette de la choucroute. À vous de jouer !

Pour télécharger la recette, cliquez sur l'image.

 


Choucroute de la brasserie de l'Isle Saint Louis
Partager :

Commentaires

    Champagne Terroir carré