Les poulets de Paris

Ancienne préfecture de Police de Paris situé rue de Jérusalem, incendiée pendant la commune

Dans de nombreux pays les policiers ont des surnoms animaliers : cochons aux États-Unis (dans les années 1970), sauterelles en Angleterre, taureau en Allemagne ou encore les fameux poulets français. Mais savez-vous pourquoi nos forces de l’ordre sont assimilées à ces volatiles ?

Après l’épisode sanglant de la Commune, en 1871, de nombreux bâtiments publics sont détruits dont la Préfecture de Police de Paris, fondée sous Napoléon Ier.

Jules Ferry, alors maire de la capitale met à disposition de nouveaux locaux pour accueillir cette administration : la caserne de l’île de la Cité.

Préfecture de Police de Paris depuis Notre-Dame

C’est lors des grands travaux du baron Haussmann que cette caserne est édifiée… sur un ancien marché aux volailles. Les parisiens ne tardent pas à assimiler les nouveaux occupants de lieux aux anciens. Les policiers parisiens deviennent des poulets et rapidement cette expression gagne l’ensemble du pays !

Ce surnom est lié à l’une des citations les plus connues de tante Yvonne, épouse du général de Gaulle. Suite à l’attentat du Petit Clamart, au cours duquel le couple présidentiel manque de peu de perdre la vie, la première dame exprime sa première inquiétude : « J’espère que les poulets n’ont rien eu ! ».

Les forces de l’ordre chargées de la protection présidentielle sont touchées en croyant qu’Yvonne de Gaulle se préoccupe de leur sort… La réalité est toute autre, elle s’enquiert en fait des volailles en gelée qu’elle vient d’acheter chez Fauchon et qui sont dans le coffre du véhicule criblé de balles.

Même sous le coup de l’émotion, la première Dame ne se serait jamais laissé aller à utiliser une expression argotique !

 

 

Découvrez nos t-shirts inspirés par cette citation !

À l'occasion de cette délicieuse anecdocte, l'équipe de J'AIME MON PATRIMOINE a décidé de créer un t-shirt dédié, pour briller en société, en élégance et en esprit de patrimoine. Vous pouvez l'obtenir dans notre boutique en ligne ici.

 

 

Partager :
Tags:

Commentaires

    PCC - Carré