Pub Pass Patrimoine Noel 2022 Pages
843

Eglise Sainte-Radegonde de Talmont-sur-Gironde : entre ciel et mer

Dominant l’estuaire de la Gironde, l’église Sainte-Radegonde, dans le village pittoresque de Talmont-sur-Gironde, est un lieu presque millénaire, travaillé par la mer et les vents. Au bord d’une falaise, le site offre une vue panoramique exceptionnelle sur la Gironde.

Ces pierres, creusées par les siècles, ont vu passer les pèlerins, risquant leur vie pour rejoindre le Golfe de Gascogne et atteindre le tombeau de saint Jacques de Compostelle, en Galice. L’église Sainte-Radegonde, joyau de l’art roman du Saintonge, est classée en 1890, aux Monuments historiques.

 

Sainte Radegonde avant l’église

L’édifice porte le nom d’une célèbre sainte vénérée depuis le VIe siècle dans le Poitou-Charentes. Fille du roi de Thuringe, Radegonde est contrainte d’épouser le fils de Clovis et roi des Francs, Clotaire Ier. Après l’assassinat de son frère, elle demande à l’évêque de Noyon, saint Médard, d'abandonner sa fonction de reine pour se consacrer à Dieu. Elle se retire au monastère de Poitiers, d’où elle accueille les pauvres et les malades. Après sa mort en 587, elle est inhumée à Poitiers. Protectrice des marins, une statue de la sainte se tient dans l’église de Talmont-sur-Gironde.

Un premier édifice est mentionné dès l’année 1094, lorsque l’archiprêtre Guillaume Laier donne à l’abbaye bénédictine de Saint-Jean-d’Angély, la presqu’île. Des tombes situées au pied de l’église, datant de l’époque carolingienne, témoignent de l’ancienneté de ce lieu, chargé d’histoire. Les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle venant d'Aulnay et de Saintes, empruntent cette voie, avant de rejoindre Soulac par la mer, ou Bordeaux par les terres.

Entre 1140 et 1170, les moines bénédictins érigent une église dans le style roman. Seules de simples baies laissent entrer la lumière, éclairant la pierre blanche de la Saintonge. Le chevet, avec ses colonnes-contreforts, est décoré de damiers et de figures sculptées. Ces éléments décoratifs, issus du bestiaire médiéval, se retrouvent sur les voussures, ainsi que sur les chapiteaux qui portent les arcs brisés. Le vent et la mer n’ont cessé de creuser ces ornements de pierre. La nef s’écroule au XVe siècle, à cause de la construction fragile de la crypte, située en-dessous.

L’église Sainte-Radegonde : au fil des siècles et des marées

En 1283, la ville de Talmont est achetée par le roi d’Angleterre et duc d’Aquitaine, Édouard Ier. Transformée en véritable forteresse à partir du XIIIe siècle, les soldats se tiennent sur les hauteurs crénelées de l’église. Au XVe siècle, des canons sont installés sur cette plateforme, face à la mer, pour dissuader les navires d’attaquer Bordeaux. Du XIVe au XVIIe siècle, l’église est victime des affrontements violents des Anglais, Français, Huguenots, Catholiques, Basques et Espagnols.

Après la fermeture de ce lieu de culte en 1794, de vastes restaurations sont entamées dès le milieu du XIXe siècle. La falaise qui soutient l’église, est renforcée pour la protéger des marées. Les travaux entrepris dans les années 1930, ont pour but d’harmoniser l’édifice et de lui redonner une forme originelle. La plateforme servant de défense militaire et le chemin de ronde sont retirés pour laisser place à un clocher carré en tuiles.

Découvrez 650 monuments gratuitement et pendant 1 an avec le Pass Patrimoine ! 

 

Tags: