SIPC 2021 pages

Niort et les bijoux régionaux : un savoir-faire séculaire

À chaque région, son bijou !

Chaque région possède ses propres traditions, ses propres savoir-faire mais aussi ses singularités en matière d’habillement et d’orfèvrerie. On parle d’ailleurs de bijoux régionaux : de nombreuses régions françaises possèdent, par exemple, leur propre croix, leurs propres techniques et leurs propres matériaux. Si les bijoux régionaux commencent à se développer dès le XVIIIe siècle, ce n’est que dans la seconde moitié du XIXe qu’ils se répandent largement en France. 

En 1907, le collectionneur d’art Paul Eudel racontait d’ailleurs, dans son ouvrage intitulé Truc et truqueurs, que  « Certains collectionneurs avisés, désespérant de mettre la main sur les coffrets à bijoux des grandes dames, ont songé à recueillir, dans les provinces, ces parures villageoises jalousement conservées de mère en fille, croix normandes, Saint-Esprit d’Auvergne, dotés de gros cabochons de couleur comme des orfèvreries mérovingiennes, larges agrafes d’argent poitevins, croix huguenotes des Cévennes. » C’est dire l’importance que ces bijoux régionaux revêtent encore au début du XXe siècle. 

 Adolphe-AndrÉ Porée, L’art normand, Paris, Fontemoing et Cie, 1913, p. 71 - Source gallica.bnf.fr / BnF

Le bijou régional, une spécialité niortaise

La ville de Niort, dans le département des Deux-Sèvres, s’illustre particulièrement dans ce domaine. Au XIXe siècle, nombreux ateliers d’orfèvres s’emparent du style régional et proposent des créations uniques, en or ou en argent, qui ornent les corps mais aussi les vêtements. Car les bijoux sont alors indissociables des costumes : des boutons de manchettes aux broches, on retrouve de nombreux ornements, produits dans les ateliers d’orfèvrerie. Les bijoux possèdent différentes fonctions : ils permettent de souligner une appartenance géographique, d’afficher sa foi ou encore de prouver ses sentiments. 

Du 19 mai au 19 septembre 2021, le musée Bernard d’Agesci, au cœur de Niort, fait rayonner le savoir-faire de ses orfèvres à travers une exposition intitulée « Le bijou régional, une spécialité niortaise ». Cette exposition propose de plonger dans l’univers des créateurs de bijoux de la région en montrant pour la première fois au public des objets issus du fonds Henri Fromantin, maître orfèvre niortais. Il est possible d’y admirer plus de 200 bijoux traditionnels, des tableaux, et même un atelier d’orfèvre du XIXe siècle. 

À travers cet album photo, découvrez la richesse des bijoux niortais.

  • Plaque cadenas © Niort Agglo
  • Agrafe de mante © Niort Agglo
  • Bague Foi © Niort Agglo
  • Croix Jeannette et sa matrice © Niort Agglo
  • Collier Esclavage © Niort Agglo
  • Boutons de chemise  d'homme © Niort Agglo
  • Crochet à ciseaux © Niort Agglo
  • O. Pollet, Femme en grisette de Niort, 1847

Par ordre d’apparition : 

Plaque cadenas © Niort Agglo

Agrafe de mante © Niort Agglo

Bague de Foi © Niort Agglo

Croix Jeannette et sa matrice © Niort Agglo

Collier Esclavage, symbole de la fidélité entre les époux © Niort Agglo

Boutons de chemise d’homme © Niort Agglo

Crochet à ciseaux © Niort Agglo

Nicolas-Joseph-Olympe Pollet, Femme en grisette de Niort, huile sur toile, 1847 © Niort Agglo

 

→ Plus d'informations sur l'exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise »

 

Découvrez plus de 570 perles du patrimoine français et belge, gratuitement et en illimité !

Partager :
Tags:

Commentaires

    Pass Patrimoine Côté