Pass Patrimoine 600 monuments 2022 page
8401

L'Abbaye de La Réau : au cœur du Poitou

Sur des terres reculées du Haut-Poitou, l’abbaye royale de La Réau, vestige des siècles, apparaît au milieu d’une nature sauvage et verdoyante.

Situé sur la commune de Saint-Martin-l’Ars, dans le département de la Viennele site permet de plonger au cœur de la vie monastique à travers les ruines romantiques de l’église abbatiale ou la visite de la salle capitulaire.  

Les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle viennent depuis des siècles, faire étape à l’abbaye avant de poursuivre leur route vers l’Espagne. Ce joyau de l’architecture, classé au titre des Monuments historiques, invite à pénétrer dans l’histoire !

 

Abbaye de La Réau : un édifice royal

Abbatiale de La Réau

Fondée au XIIe siècle sur la rive gauche du Clain, par des chanoines réguliers de Saint Augustin, l’abbaye bénéficie de la protection d’Aliénor d’Aquitaine et se voit accorder le statut d’abbaye royale. Rapidement, le monastère connaît une grande prospérité.

Durant la guerre de Cent Ans, l’abbaye assure au roi de France sa fidélité et accueille à de nombreuses reprises les troupes royales.

Ce rattachement officiel à la couronne française lui attire les menaces du royaume d'Angleterre. En 1372, les Anglais mettent à feu et à sang La Réau.  

Sous la protection de Charles V, l’abbaye de La Réau se nantit de fortifications. Une tour de défense est érigée à l’entrée de l’église abbatiale, dotée d’un chemin de ronde. Les moines en profitent pour réaménager le cloître. La sobriété de l’art roman est remplacée par les voûtes d’ogives du gothique flamboyant.

Vers un déclin de la vie monastique

Aile Nord des bâtiments conventuels

Au XVIe siècle, les troubles liés aux guerres de Religion provoquent le déclin de l'abbaye. L’édifice menace de tomber en ruine.

Mais, au siècle suivant, l’abbé Louis de La Rochefoucauld fait renaître la vie monastique de La Réau en installant des Génovéfains, chanoines réguliers suivant l’ordre de Sainte-Geneviève. La restauration des bâtiments est entreprise.

Plusieurs bâtiments ainsi que le pont-levis, jugés trop vétustes sont alors détruits.

La Révolution française met fin aux travaux de réhabilitation de l’abbaye. En 1792, les chanoines sont expulsés. L’abbaye est vendue comme bien national et transformée en demeure privée.

L'abbaye royale de La Réau aujourd'hui

Après une succession de propriétaires, comme notamment les Guyot de 2016 à 2019, l’abbaye de La Réau passe entre les mains d’Alain de Saint Léger, tombé immédiatement sous le charme du site. 

À la tête de la Société L’Abeille, l’une des savonneries de Marseille, Alain de Saint Léger décide de consacrer les ressources humaines et financières nécessaires pour sauver l’abbaye de La Réau de la ruine.

Aujourd’hui, pour raconter cette histoire longue de plus de 850 ans l’abbaye a refait peau neuve. Les pièces sont entièrement décorées et réaménagées comme si les moines l’avaient quittée il y a seulement quelques jours.

 Cuisine de l'abbaye réaménagée comme au temps des moines

Église abbatiale de La Réau

Le chai, le logis du prieur, l'église ou encore la grange dîmière vont être restaurés. La charpente et la couverture du bâtiment conventuel font l’objet déjà de différents travaux.

Tout est mis en œuvre pour redonner un souffle à ce site poitevin et rendre à l'abbaye sa beauté d'antan.

Monument Game, chasse au trésor, atelier d’initiation à la calligraphie ou encore exposition temporaire, l’abbaye est à découvrir en famille !

Pour tout savoir sur l'abbaye de La Réau cliquez ici

 

Découvrez gratuitement les joyeux du patrimoine français et belge à travers 650 monuments pendant 1an avec le Pass Patrimoine !

Tags: