Les plus grands champagnes de vignerons à prix direct propriété

Mot de la semaine : Minoterie

Une minoterie ou meunerie est un grand établissement industriel qui transforme les céréales, et notamment le blé en farine.

Un moulin à vent et son ancien corps de ferme

Historiquement, ce terme apparaît entre le milieu du XIXe siècle et le début du XXe siècle. Minoterie viendrait du « minot », baril de hêtre utilisé pour l’exportation des farines au XIXe siècle. Le nom serait ainsi passé du contenant au bâtiment où sont transformées les céréales.

Dans l’usage courant, ce terme permet de distinguer les minoteries industrielles, grands établissements modernes où se préparent les farines de céréales, des moulins. Ces derniers assurent jusqu’alors la transformation des céréales pour les sociétés préindustrielles en utilisant les énergies naturelles que sont la force hydraulique et éolienne.

Le grands moulins de Pantin, un exemple d'industrialisation de la meunerie

Mais les révolutions industrielles du XIXe siècle apportent leurs lots d’innovations techniques.

La meunerie profite de ces évolutions productivistes et de plus en plus de moulins « traditionnels » sont remplacés par des usines modernes maximisant la puissance tirée des énergies naturelles.

Aujourd'hui, on utilise toujours ce terme pour désigner les moulins industriels qui ravitaillent nos boulangeries en farine.

Partager :
Tags:

Commentaires

    PCC - Carré