Le Manoir de Bodilio

Le manoir vu de l'extérieur

À l’occasion de la 20e édition des Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins, les 17 et 18 juin 2017, nous vous proposons de découvrir une des richesses du patrimoine rural français !

Dans un parc planté d’arbres séculaires se cache un authentique manoir du XVIe siècle. Situé dans la commune de Bulat-Pestivien (Côtes-d’Armor), le manoir de Bodilio témoigne de l’effervescence architecturale bretonne après la Guerre de succession qui ravagea le duché entre 1341 et 1381. Avec la fin de ce long conflit les industries du lin et du chanvre connaissent un grand développement et font la richesse de certaines familles et communautés. Cette opulence permet de rebâtir chapelles et églises détruites durant les combats, mais également d'édifier des manoirs, symboles de la puissance territoriale.

Le manoir de Bodilio est l’un de ces édifices caractéristiques de cette « Belle renaissance bretonne ». Le bâtiment du XVIe siècle est le fruit d’une transformation en profondeur d’un manoir antérieur dont on ignore la date de construction. De ce premier édifice ne subsistent plus, aujourd’hui, que quelques linteaux et pierres sculptées.

Les jardins du manoir

À l'époque moderne Bodilio est le siège d’une seigneurie de 600 hectares, 37 familles de fermiers et 3 moulins. Les suzerins du lieu possèdent également le droit de haute justice, ce qui signifie qu’ils pouvent juger toutes les affaires et procéder aux exécutions capitales.

À la Révolution, le manoir et son domaine sont vendus comme biens nationaux. L’édifice est alors acquis par un laboureur aisé qui transforme les lieux pour en faire une ferme.

Après la signature du Concordat avec le Pape Pie VII en 1801, certaines familles de l’Émigration décident de revenir en France. C’est le cas du Marquis de Kerouartz, ancien propriétaire du manoir de Bodilio, qui va alors le récupérer. Resté propriété de la famille, l’édifice est utilisé comme exploitation agricole et tombe peu à peu en désuétude au cours du XXe siècle jusqu’à son rachat par un particulier en 1970. 

Depuis 2004 les anciennes écuries du manoir accueillent le Musée du Manoir breton, seul exposition permanente consacrée à ce thème.

En savoir davantage sur le manoir de Bodilio

Toute la programmation de la 20e édition des Journées du Patrimoine de Pays & des Moulins 

Partager :
Tags:

Commentaires

    PCC - Carré