Festival Un été en Gascogne 2017

Calade

Calade à Gordes dans le Vaucluse

En Provence, une calade est une rue pentue faite de pierres ou de pavés.

Ce terme apparaît pour la première fois au XVIe siècle. Il désigne alors, dans un port, la pente douce qui mène du quai vers l’eau.

L’étymologie du mot n’est pas claire. Elle provient probablement de l’occitan calata qui veut dire « la pierre silencieuse » ; lui-même dérivant du latin médiéval callata désignant une voie pavée et issu du latin callis signifiant sentier.

Ces rues sont construites par les caladiers dans les villages en pente afin de permettre l’écoulement des eaux de pluie.

Calade à Forcalquier dans les Alpes-de-Haute-Provence

Les calades sont généralement confectionnées avec des pierres et pavés locaux, tirés dans les champs voisins, les rebuts de carrière ou encore sur les rives des cours d’eau voisins.

Dans le domaine équestre, une calade désigne également une pente douce sur laquelle le cheval va apprendre à descendre au galop.

 

 

Si vous aimez le patrimoine rural, ne manquez pas les JPPM 2017

Partager :

Commentaires

    Expo Forteresse de Chinon : A l'assaut