Les plus grands champagnes de vignerons à prix direct propriété

La première bastide de France

Cordes-sur-Ciel

La première bastide* de France a été fondée en 1222, il s’agit de Cordes aujourd’hui baptisée Cordes-sur-Ciel et située dans le Tarn.
C’est le comte de Toulouse Raymond VII, qui crée cette ville libre et nouvelle au-dessus du Cérou, dans l’Albigeois, région meurtrie par la croisade.

Son nom d’origine est Cordoa, probablement inspirée par la ville de Cordoue qui comme les artisans de la vallée du Cérou est connue pour sa production de cuir.

Cordes est donc la première de 300 à 400 bastides édifiées, aux XIIIe et XIVe siècles, en Aquitaine et dans le Languedoc.

La Bastide-Clairence dans les Pyrénées-Atlantiques

Le nom bastida, signifie « ville neuve ». Les bastides sont majoritairement construites sur des plans rationnels avec une place centrale et des lots de terrains, aux dimensions identiques, dédiés à l’édification d’habitations, échoppes et ateliers (les aryals), ou aux jardins potagers (les cazals).

Les seigneurs ou autorités religieuses qui fondent ces bastides, accordent à leurs habitants de nombreux privilèges inscrits dans la charte de coutumes : exemption d’impôts, droit de basse justice, et élections de consuls qui gèrent les affaires de la ville en sont les exemples les plus courants.

 

Remparts de La Bastide d’Engras dans le Gard

Au XIVe siècle nombre de ces bastides, situées au cœur des combats de la Guerre de Cent Ans, se dotent de fortifications, prenant ainsi le visage que nous leur connaissons aujourd’hui.

Pour en savoir plus sur Cordes-sur-Ciel.

* Le mot bastide peut aussi désigner une maison de campagne en Provence et un ouvrage temporaire de fortification militaire. 

Partager :
Tags:

Commentaires

    PCC - Carré