Plus Beaux Détours de France 2

Bourmont, un balcon sur la Meuse

Bourmont, aujourd’hui membre du réseau des Petites Cités de Caractère de Champagne et d’Ardenne, est une ancienne ville lorraine située sur un piton rocheux dominant la haute-vallée de la Meuse.

La vallée vue depuis la vieille ville

Cette implantation géographique, en surplomb du fleuve marquant l’ancienne frontière entre le duché de Lorraine, puis le Royaume de France avec le Saint-Empire Romain Germanique, a fait de cette petite bourgade, une importante place militaire. L’aspect que revêt aujourd’hui la cité ne laisse pourtant rien deviner de l’histoire tumultueuse de cette ancienne place forte.

 

Tout au long de son histoire, Bourmont a été la victime des conflits ravageant la Lorraine qui atteignent leur paroxysme lors des Guerres de Religion (1562-1592). En 1645, la situation est telle que la ville ne compte plus qu’une poignée d’habitants. Les choses s'aggravent encore lorsque, quelques années plus tard, le maréchal de Créqui ordonne la destruction des fortifications, et probablement du château, défendant la cité vidée de ses habitants.

Contre toute attente, la ville se relève et atteint l’apogée de son développement au cours du XVIIIe siècle. Cette résurrection inespérée est en grande partie imputable à la reconnaissance de Bourmont en tant que chef-lieu du baillage du Bassigny en 1719. Ce statut politique et économique fait de la cité le centre névralgique d’un territoire englobant plusieurs dizaines de villages. Dès lors, l’ancien bourg en déshérence s’agrandit et accueille notamment deux communautés religieuses. Ce développement s’en trouve renforcé au cours du règne du duc de Lorraine, Léopold Ier (1690-1729), qui favorise l’installation de nouveaux habitants en octroyant des avantages fiscaux à la cité.

Vestiges des anciennes fortifications démantelées au XIXe siècle

Le plan ci-dessus, bien que figuratif, nous laisse entrevoir l'apparence que Bourmont présente au cours de la seconde moitié du XVIIIe siècle.

La ville a alors été totalement reconstruite et, signe du retour d'une certaine opulence, les fortifications de la ville ont été en partie relevées.

 

Ce plan exceptionnel a été dressé au cours des négociation du traité de Paris, accord mettant fin à la Guerre de Sept Ans 1756-1763. Il est maintenant conservée à la Bibliothèque Nationale de France (collection Lorraine – cartes, plans et notes topographique n°499, f°123).

  • La vieille ville de Bourmont © Philippe LEMOINEColl. MDT52
  • Le parc des Roches ©Champagne Ardenne Tourisme
  • Le parc des Roches ©Champagne Ardenne Tourisme
  • Bourmont et l'église Notre-Dame ©Philippe LEMOINEColl. MDT52
  • ©Champagne Ardenne Tourisme
  • Les illuminations sur l'église Saint-Joseph ©Champagne Ardenne Tourisme
  • La maison du bailli de Bourmont ©Champagne Ardenne Tourisme
  • L'église Saint-Joseph ©Champagne Ardenne Tourisme
  • Église Notre-Dame de Bourmont ©CRTCA

Aujourd’hui encore le centre-ville témoigne de cet âge d’or. Plus de la moitié des maisons de Bourmont datent de ce florissant XVIIIe siècle tout comme l’église Notre-Dame érigée en 1754 à l’emplacement de l’ancien castrum médiéval. Hier place défensive fermée sur elle-même, le bourg castral offre désormais un large panorama sur la vallée creusée par la Meuse.

Découvrez les autres richesses de Bourmont sur le site des Petites Cités de Caractère

Partager :
Tags:

Commentaires

    Electrosound 1