Les plus grands champagnes de vignerons à prix direct propriété

Corbon, capitale du Perche

Ce petit village de l’Orne, aujourd’hui peuplé de 145 habitants a connu une grandeur historique insoupçonnée.


Manoir de la Vove à Corbon

Au Xe siècle, Corbon était la capitale du Perche. Les assemblées des trois ordres (Clergé, Noblesse et Tiers-Etat) se tenaient dans cette ville, elles portaient le nom de « Calendes du Corbonnais ».
La commune était également le siège de l’archidiaconé du Corbonnais qui rassemblait 45 paroisses.
En 989, Hugues Capet donne aux comtes du Perche le droit de battre monnaie dans le Corbonnais. Ce privilège est révoqué en 1315 par Louis le Hutin.


Carte du Perche


En effet, entre-temps, la ville a perdu de sa grandeur après avoir subi les ravages de l’invasion des Normands et une expédition punitive du roi Robert, venu défendre l’évêque de Chartres tyrannisé par le comte du Perche.

Une légende raconte qu’au lieu-dit des Trois-Noyers à Corbon seraient enterrés grandeur nature et en or massif, 2 chevaux ou les 12 apôtres, selon les versions.

Le village possède encore une église de style roman du XIIe / XIIIe siècle, restaurée au XVIIe siècle elle comporte encore des décors de cette époque, ainsi que sa cloche fondue en 1665.
Plus récemment, l’église a été restaurée avec le concours de l’Association de Sauvegarde du Patrimoine du Perche corbonnais.

Pour en découvrir davantage sur l'Orne et ses trésors ! 

 

Partager :

Commentaires

    Champagne Terroir carré