Les plus grands champagnes de vignerons à prix direct propriété

La manufacture d'instruments à vent

Depuis le XVIIe siècle, la ville de La Couture-Boussey dans l’Eure est un centre majeur de création d’instruments à vent.

Instruments de musique baroque © musée des instruments à vent

C’est au XVIe siècle que naît cette production. Les premiers tourneurs sur bois s’installent dans ce village de Normandie et utilisent le buis des forêts alentour pour travailler.

Au siècle suivant, ces artisans deviennent d’habiles facteurs d’instruments à vent.
La cour de Versailles étant située à quelques dizaines de kilomètres, les nombreux musiciens qui y résident, dont le célèbre Jean-Baptiste Lully, surintendant de la musique du roi Louis XIV, viennent acheter leurs instruments dans cette manufacture.

Certains de ces facteurs d’instruments sont d’ailleurs eux-mêmes musiciens à la cour. C’est le cas de Jacques-Martin Hotteterre, membre d’une dynastie de facteurs d’instruments à La Couture et flûtiste du roi.

Il fait encore la fierté des habitants da La Couture-Boussey comme en témoigne son portrait qui orne l’entrée du village.
Selon la légende, son grand-père aurait, lui, inventé les hautbois modernes.

Au fil des siècles, de nombreux ateliers se créent et l’activité connaît son apogée au XIXe siècle, tandis que la production s’industrialise.

En 1950, la moitié du bassin de population couturiot vit grâce à cette activité. Aujourd’hui encore, quatre entreprises perpétuent ce savoir-faire d’excellence dans la région : Marigaux (hautbois et cors anglais), Martin Chanu (accessoires), Hérouard et Bénard (accessoires) et RC Tampons Musique (accessoires).

 Cette tradition peut se découvrir au sein du musée des instruments à vent, créé dès 1888 par les ouvriers de cette manufacture, soucieux de préserver et transmettre leur savoir-faire.

Établi d'un facteur d'instruments

Toujours ouvert au public, ce musée conserve et expose plus de 250 instruments datés du XVIIIe siècle à nos jours.

L’occasion d’étudier l’évolution technique de ces instruments comme la flûte, le hautbois ou la clarinette, mais également d’admirer des instruments hors du commun, nés de la créativité des facteurs. Le savoir-faire est également dévoilé par les outils des artisans et l'explication de leurs techniques.

Pour en savoir plus sur le musée des instruments à vent à La Couture-Boussey.

Partager :

Commentaires

    Grand Pressigny - La femme dans la Préhistoire - Carré