CIC, partenariat patrimoine culturel, J'aime mon patrimoine, rose de reims, chateau de Blois
Musée Jean de La Fontaine au 17e siècle © Musée Jean de la Fontaine

La maison de La Fontaine

C’est dans cette maison, qu’est né l’immense auteur des Fables qui ont marqué depuis des générations d’écoliers.
Située dans l’Aisne, à Château-Thierry, cette demeure bâtie en 1559, comme l’attestait la date inscrite à droite du portail d’entrée, garde quelques éléments de décoration typique de cette époque, dont un bandeau de fleurs de lys au-dessus de la porte d’entrée.

Détail intrigant, au-dessus de la corniche du premier étage, sont gravés trois croissants de lune entrelacés. Ce motif bien connu est le chiffre de Diane de Poitiers, célèbre favorite d’Henri II. La raison de cette représentation reste encore inconnue à ce jour.

Musée Jean-de-La-Fontaine, Château-Thierry, Aisne, France © Eponimm - CC BY-SA 4.0
Musée Jean-de-La-Fontaine à Château-Thierry dans l'Aisne

Jean de La Fontaine a vu le jour en ces murs en juillet 1621. Son père, Charles, occupe alors la charge de Maître des Eaux et Forêts du duché de Château-Thierry et conseiller du roi.

Le fabuliste étudie au collège de Château-Thierry avant de partir à Paris pour suivre des études de droit. Il achète à son tour une charge de maître des Eaux et Forêts en 1652 et s’installe à Château-Thierry avec son épouse. Il hérite quelques années plus tard de la charge de son père.

Buste de Jean de la Fontaine par Louis Pierre Deseine conservé au musée Jean de la Fontaine  © G. Garitan- CC BY-SA 4.0
Buste de Jean de La Fontaine par Louis Pierre Deseine conservé au musée Jean de la Fontaine

Sa première publication, L’Eunuque, est une comédie en cinq actes parue en 1654. Elle ne sera jamais jouée. Mais en 1660, à l’occasion du carnaval, il fait jouer à Château-Thierry, une farce-ballet, dont les rôles sont tenus par ses amis. Son cabinet de travail et d’écriture est alors situé dans l’aile donnant sur la rue, au premier étage. L’escalier qu’il emprunte pour s’y rendre se trouve dans une tourelle aujourd’hui disparue.

Musée Jean de La Fontaine au 17e siècle © Musée Jean de la Fontaine
Maison de Jean de La Fontaine au XVIIe siècle

Il se rapproche du Surintendant Général des Finances Nicolas Fouquet et écrit plusieurs œuvres pour lui. Il le suit dans sa disgrâce en Auvergne pendant un an.

À son retour à la cour, il entre au service de Marguerite de Lorraine, veuve de Gaston d’Orléans (frère de Louis XIII). Il connaît un succès rapide grâce à la publication de ses premières fables dédiées au Dauphin.

Accaparé à Paris grâce à sa réussite, il revend à son cousin Antoine Pintrel, sa maison natale en 1676.

Statue de Jean de la Fontaine par Pierre Julien conservé au musée Jean de la Fontaine  © G. Garitan- CC BY-SA 4.0
Statue de Jean de La Fontaine par Pierre Julien conservée au musée Jean de la Fontaine

Deux siècles plus tard, en 1876,  cette maison devient le musée Jean de La Fontaine grâce à la Société Historique et Archéologique de Château-Thierry.

Ce musée présente de nombreux artefacts liés à l’œuvre du fabuliste mais aussi à sa vie comme son acte de baptême.

Classé monument historique, les façades du musée ont été restaurées en 2008 avec le concours de l’Etat, du Conseil Général de l’Aisne et de la ville de Château-Thierry.

Musée Jean-de-La-Fontaine, Château-Thierry, Aisne, France © Eponimm - CC BY-SA 4.0
Musée Jean-de-La-Fontaine, façade sur le jardin

Pour en savoir plus sur Château-Thierry et La Fontaine, cliquez ici.

À voir également :

Infographie : Le printemps des poètes
Infographie : le patrimoine en poésie

Article : la Touraine terre d'écrivains
Article : la Touraine terre d'écrivains

 

Scroll to Top