Tee-shirt femme, Histoires à la ligne, Après nous le déluge, Madame pompadour
Crêpes

La Chandeleur, ses crêpes et autres traditions

C’est aujourd’hui, 2 février, la journée des amoureux des crêpes, non pas la fête de la Bretagne, mais tout simplement la Chandeleur !

Savez-vous ce que nous célébrons à cette date et pourquoi les crêpes y sont associées ?

Dans le calendrier catholique, le 2 février commémore la présentation au temple de l’enfant Jésus, 40 jours après Noël. En effet, selon la tradition hébraïque, tout premier né devait être confié au Seigneur.
Cette date fait également référence à la cérémonie de purification de Marie lors des relevailles.
Contrairement à de nombreuses autres fêtes religieuses la Chandeleur est donc toujours célébrée à cette date.

Présentation au temple par Simon Vouet
Présentation au Temple peint par Simon Vouet en 1640, conservé au musée du Louvre

C’est la dernière célébration du temps de Noël.  Les crèches et autres décorations sont rangées à cette occasion. Lors de l’office religieux, les bougies et les candélabres de l’année à venir sont bénis par le prêtre.

Cette fête est avant tout la célébration du retour de la lumière et du soleil. Elle existait déjà dans le calendrier romain comme dans le calendrier païen.

Sous l’antiquité romaine, la Festa Candelarum avait lieu à cette période de l’année, elle a donné son nom à notre Chandeleur. Il s’agissait déjà de la fête des chandelles ou des lumières. Elle fait référence au mythe de Proserpine, déesse de la Lumière qui revenait sur terre après avoir passé trois mois aux Enfers auprès de son mari Pluton.

Proserpine accroupie. Jardins de Chantilly © Jebulon - CC0
Proserpine accroupie, sculptée par Chapu, située dans les jardins du château de Chantilly

Le mois de février est aussi le dernier mois du calendrier romain, celui de la purification de la ville afin d’attirer la bénédiction des dieux et des ancêtres pour l’année à venir. Les cérémonies des Lupercales et des Parentalia étaient organisées dans ce but.

Chez les Celtes, les festivités du 1er février sont appelées Imbolc, elles sont dédiées à Brigit, déesse de la fécondité, de l’abondance, en l’honneur de laquelle étaient organisées des processions aux flambeaux dans les champs.
Ces manifestations étaient, elles aussi, une célébration du retour de la Lumière et de l’allongement des jours et un rite de purifications dans l’espoir d’obtenir des récoltes abondantes.
Réminiscence de cette fête, dans le calendrier chrétien, la Sainte Brigitte est fixée le 1er février.

Statuette de la déesse Brigit du Ménez-Hom ©Moreau.henri - CC BY-SA 3.0
Représentation de Brigit, retrouvée à Ménez-Hom en Bretagne

Quel est donc le lien entre toutes ces croyances et les crêpes ?
Ces dernières étaient préparées, un fois les semailles terminées, avec la farine excédentaire de l’année précédente. De plus, leur forme et leur couleur rappellent celles du soleil. 

Crêpes
Crêpes de la Chandeleur

Pour assurer l’abondance et la prospérité au sein du foyer il est de coutume de faire sauter, de la main droite, les crêpes dans la poêle, tout en tenant un louis d’or, ou par extension une pièce de monnaie, dans la main gauche.
Pour accroître les chances de bonne récolte, la première crêpe faite à cette occasion doit être conservée dans un placard pendant toute l’année.

Cette habitude de consommer des crêpes lors de la chandeleur remonte, selon la tradition, au pontificat de Gélase Ier qui faisait distribuer des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome pour cette fête.
Cependant, dès l’Antiquité, lors des Lupercales, les Vestales déposaient des offrandes de gâteaux de blé qui rappellent nos crêpes actuelles.

Nous vous souhaitons une excellente dégustation... Que nous espérons ensoleillée !

À voir également :

Article Epiphanie           Quiz Fêtes Traditionnelles
Article :Histoires de l'Épiphanies       Quiz : Tour de France des fêtes

Quiz repas de fêtes            recette du gâteau aux noisettes
Quiz : Repas de fêtes                      Recette : Gâteau aux noisettes

Scroll to Top